Goto main content
3

Les Frères Sisters (The Sisters Brothers)

Vendredi 03 Mai à 20:00 | Super Écran 1Samedi 04 Mai à 13:55 | Super Écran 1Mardi 07 Mai à 03:05 | Super Écran 1

Fr. 2018. Western de Jacques Audiard avec John C. Reilly, Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal. En 1851 dans le Far West, deux frères tueurs à gages sont chargés de livrer à leur patron un chimiste ayant découvert une formule permettant de trouver facilement de l'or. Néo-western picaresque tiré d'un roman de Patrick DeWitt. Dialogues affûtés. Grammaire visuelle et sonore forte et éloquente. Distribution relevée, dominée par J.C. Reilly. (sortie en salle: 12 octobre 2018)

13 ans +
3

Les Frères Sisters (The Sisters Brothers)

13 ans + 13 ans +

Fr. 2018. Western de Jacques Audiard avec John C. Reilly, Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal.

En 1851 dans le Far West, deux frères tueurs à gages sont chargés de livrer à leur patron un chimiste ayant découvert une formule permettant de trouver facilement de l'or. Néo-western picaresque tiré d'un roman de Patrick DeWitt. Dialogues affûtés. Grammaire visuelle et sonore forte et éloquente. Distribution relevée, dominée par J.C. Reilly. (sortie en salle: 12 octobre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Oregon, 1851. À la demande de leur vil patron, les tueurs à gages Eli et Charlie Sisters prennent la route de San Francisco. C'est dans cette ville en plein boom que le détective privé John Morris doit leur livrer sa nouvelle prise: le chimiste Hermann Kermit Warm, qui aurait découvert une formule permettant de trouver facilement l'or qui gît dans le lit des rivières. Tandis que les deux frères entament leur voyage, Warm, durant une escale à Jacksonville, forme une alliance avec Morris, qu'il est parvenu à rallier à sa cause. Une série de circonstances et de petites malchances de part et d'autre met finalement en présence les quatre hommes. Sur un pied d'égalité, chacun convoitera le même rêve: faire fortune grâce à la formule de Warm.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce qui surprend d'entrée de jeu dans ce premier film étasunien du Français Jacques Audiard, c'est son absence absolue de commentaire condescendant sur l'Amérique. Laquelle fait tout le charme de ce néo-western picaresque, tiré du roman du Canadien Patrick DeWitt. Une fois de plus, le réalisateur de DHEEPAN donne le meilleur de lui-même. Les dialogues en anglais sont affûtés et pleins d'esprit. Forte, ample, sa grammaire visuelle et sonore (Alexandre Desplat à la musique, travail sophistiqué sur les bruits) fait éclater plein de trouvailles et de détails raffinés. Bref, Audiard s'exprime avec une grande liberté dans ce décor sauvage où se forment des alliances et se trament des trahisons, très semblables à celles qui pulsaient l'intrigue de UN PROPHÈTE, campé lui aussi dans un périlleux monde d'hommes. Le cinéaste est allé chercher le meilleur de Joaquin Phoenix et Jake Gyllenhaal. Mais surtout, il a donné à John C. Reilly un rôle de premier plan, qui lui permet enfin d'exploiter son immense talent. (Texte rédigé en septembre 2018, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

30 janvier 2019, 17:35:40

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un très bon mélange de comédie, drame et ça donne un beau film.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 janvier 2019, 13:56:23

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

La première partie est un peu molo, ca prend un peu de temps à embarquer, la suite est plus captivante, philosophique, instructif et on croit à un dénouement qui s'annonce d'une intensité rare, mais non anti-climax! Les deux vedettes forment un duo de frères attachant, malgré leur sale boulot et la cruauté dans le monde où ils se baladent.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2018. Documentaire de Alan Elliott, Sydney Pollack. Classement: Général.

En 1972, le réalisateur Sydney Pollack (THE WAY WE WERE, OUT OF AFRICA) filme pendant deux jours Aretha Franklin, alors qu'elle enregistre un album de classiques du gospel, devant l'auditoire d'une église baptiste de Los Angeles.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3