Goto main content
5

The Public

É.-U. 2018. Drame de Emilio Estevez avec Emilio Estevez, Alec Baldwin, Jena Malone. Par une nuit glaciale à Cincinnati, un bibliothécaire ouvre les portes de l'établissement à des sans-abris, une initiative que les autorités jugent illégale. Questionnement pertinent sur l'utilité des services publics et de la désobéissance civile. Récit simpliste et bien-pensant. Dialogues sentencieux. Mise en scène alerte. Interprétations et personnages unidimensionnels.

Général
5

The Public (The Public)

Général Général

É.-U. 2018. Drame de Emilio Estevez avec Emilio Estevez, Alec Baldwin, Jena Malone.

Par une nuit glaciale à Cincinnati, un bibliothécaire ouvre les portes de l'établissement à des sans-abris, une initiative que les autorités jugent illégale. Questionnement pertinent sur l'utilité des services publics et de la désobéissance civile. Récit simpliste et bien-pensant. Dialogues sentencieux. Mise en scène alerte. Interprétations et personnages unidimensionnels.

Stuart est bibliothécaire à Cincinnati. Avec sa collègue Myra, cet homme timide et mal dans sa peau gère les lieux de ce service public, tout autant que les nombreux sans-abri qui viennent y chercher refuge. Surtout durant cet hiver particulièrement rude. Une nuit, la température descend tellement que Stuart, contre l'avis de sa direction, accepte de laisser la bibliothèque ouverte pour accueillir une centaine de ces itinérants. Jugeant cette occupation illégale, le procureur Davis, candidat à la mairie, envoie un négociateur sur place. Bien que très préoccupé par la disparition de son fils junkie, ce dernier tente de dénouer la crise avec Stuart.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À quoi sert une bibliothèque publique? Le sujet est rarement abordé dans le cinéma américain. C'est maintenant chose faite avec Emilio Estevez. Mieux encore, le réalisateur-comédien (BOBBY, THE WAY) a le mérite de traiter ce thème sous l'angle de la désobéissance civile. Mais rapidement, son projet montre ses limites. La bien-pensance du propos l'empêche de trouver son ton et lui fait commettre plusieurs maladresses, notamment dans son portrait de l'Amérique de Trump, gangrenée par les fausses nouvelles. Certes, la mise en scène est alerte et vive, grâce à une direction photo pleine de textures et une coloration musicale dynamique. Mais sur le fond, les dialogues ultra-sentencieux réduisent la plupart des problématiques à des enjeux simplistes. Enfin, Emilio Estevez, Alec Baldwin et Christian Slater jouent de manière unidimensionnelle des personnages qui le sont tout autant.

Texte : Helen Faradji

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Film d'animation de Salvador Simo. Classement: En attente de classement.

En 1930, ébranlé par le scandale provoqué par son film "L'Âge d'or", Luis Bunuel rentre en Espagne pour tourner dans les Hurdes, une région pauvre et coupée du monde, un documentaire financé grâce à l'argent gagné à la loterie par son ami Ramon Acin, sculpteur anarchiste.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3