Goto main content
5

Shut Up and Play the Piano

All. 2018. Documentaire musical de Philipp Jedicke . Portrait de Jason Beck, pianiste virtuose d'origine montréalaise, devenu célèbre par l'invention de son personnage Chilly Gonzales, artiste-performeur flamboyant et machiavélique. Compilation complaisante d'archives et d'entrevues. Point de vue mal affirmé. Manque de rythme et d'inspiration formelle. (sortie en salle: 5 octobre 2018)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Shut Up and Play the Piano (Shut Up and Play the Piano)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

All. 2018. Documentaire musical de Philipp Jedicke .

Portrait de Jason Beck, pianiste virtuose d'origine montréalaise, devenu célèbre par l'invention de son personnage Chilly Gonzales, artiste-performeur flamboyant et machiavélique. Compilation complaisante d'archives et d'entrevues. Point de vue mal affirmé. Manque de rythme et d'inspiration formelle. (sortie en salle: 5 octobre 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Pays :
Distributeur :
Initié au piano par son grand-père dès l'âge de 3 ans, le Montréalais Jason Beck devient à l'adolescence le leader du groupe Son. Musicien virtuose et provocateur, doté d'un ego surdéveloppé et d'un humour incisif, Beck s'établit à Berlin en 1990 avec d'autres créateurs canadiens, dont Peaches. Il y développe le personnage qui le rendra célèbre: Chilly Gonzales, artiste-performeur flamboyant et machiavélique, aussi à l'aise devant un orchestre philharmonique que dans un club punk, un block-party ou un after électro. À Paris, Chilly Gonzales collabore avec Charles Aznavour, Drake, Daft Punk (avec lequel il gagnera un Grammy) et bat le record Guinness du plus long solo de piano, en jouant plus de 27 heures d'affilée.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce premier documentaire de l'Allemand Philipp Jedicke compile indifféremment une quantité de documents d'archives de concerts, de reconstitutions plus ou moins inspirées et d'entrevues en mode têtes parlantes avec certains des collaborateurs de Chilly Gonzales, dont Peaches et Feist. Sans point de vue affirmé ni récit structuré, le film brosse le portrait d'un artiste hors du commun avec une rare complaisance. C'est à se demander si Chilly Gonzales n'est pas lui-même à l'origine de la production. Manquant de rythme, et sans réelle invention formelle, le film ne fournit qu'un minimum d'informations sur l'artiste, s'attarde de longs moments sur ses performances et, au lieu de se donner la peine de les conquérir, largue complètement les non-initiés.

Texte : Helen Faradji

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.

La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3