Goto main content
2

Roma

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey. À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique. Immense poème lyrique en hommage au néoréalisme italien. Récit fondé sur l'évocation. Mise en scène gracieuse, mais un brin distante. Magnifique A. Aparicio. (sortie en salle: 7 décembre 2018)

13 ans +
2

Roma (Roma)

13 ans + 13 ans +

Mex. 2018. Chronique de Alfonso Cuaron avec Alitza Aparicio, Marina de Tavira, Diego Cortina Autrey.

À Mexico en 1970, la vie d'une famille bourgeoise au bord de l'éclatement, à travers le point de vue d'une jeune domestique. Immense poème lyrique en hommage au néoréalisme italien. Récit fondé sur l'évocation. Mise en scène gracieuse, mais un brin distante. Magnifique A. Aparicio. (sortie en salle: 7 décembre 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Mexico, 1970. Un immeuble confortable, dans un quartier bourgeois. À l'intérieur: une mère insatisfaite, quatre enfants turbulents, une grand-mère dévouée et, entre deux absences prolongées, un mari médecin. La maisonnée est en ordre, ou à tout le moins fonctionnelle, grâce en partie à l'industrieuse Cleo, une domestique effacée, adorée des enfants. Ses jours de congé, cette jeune autochtone les passe au lit auprès d'un amant obsédé par les arts martiaux. Découvrant qu'elle est enceinte, Cleo le lui annonce, croyant qu'il assumera ses responsabilités. Il disparaît plutôt, la laissant seule avec son triste désespoir, qui n'a d'égal que celui de sa patronne, instable depuis que son mari l'a quittée, une situation qu'elle tente de dissimuler à ses enfants.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dix-sept ans après Y TU MAMA TAMBIEN!, qui l'a révélé au monde entier, Alfonso Cuaron retourne aux sources fondatrices de son inspiration: Roma, le quartier de Mexico qui l'a vu grandir, et le néoréalisme italien. Récipiendaire du Lion d'or à Venise mais promis à une distribution en salle discrète en parallèle à sa diffusion sur Netflix, ROMA est un immense poème lyrique, une odyssée du souvenir dont l'eau (celle de la lessive, du liquide amniotique, de la mer, etc.) conduit l'électricité. Le récit chaud-froid est propulsé par une mise en scène gracieuse, mais un brin distante, et centré sur la figure quasi mutique de la domestique autochtone, dont le réalisateur de CHILDREN OF MEN et GRAVITY documente à la fois la place prépondérante au sein de la famille et son isolement psychologique. La non professionnelle Alitza Aparicio crève l'écran dans ce rôle de femme timide, inquiète, naïve, mais résiliente. (Texte rédigé en octobre 2018, dans le cadre du Festival du nouveau cinéma)

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

12 février 2019, 16:24:09

Par : Patrick Aubert, Montréal

Majestueux et épique, ce film est parfait en tout point. Il manque un peu de contexte social et politique, mais on se laisse porter par les images, la lumière, les acteurs, le quotidien à la fois dur et touchant des personnages et par cet équilibre qui peut basculer du jour au lendemain. Du grand cinéma!

J'attribue à ce film la Cote 3


05 janvier 2019, 20:07:41

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

C'est un peu long mais un beau film. Mouvements de caméra parfois répétitifs (caméra circulaire, traveling) mais la mise en scène gracieuse va de plans de petits espaces aux plans de grands espaces dans cette évocation du quotidien d'une domestique au sein d'une famille bourgeoise au Mexique. Alitza Aparicio est fort attachante tout en étant discrète et naturelle dans cette inspiration féministe du néorealisme italien.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 décembre 2018, 20:23:38

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

C'est plus un documentaire sur la vie au Mexique on dirait, je trouvais le film un peu, long mais la réalisation et les plans étaient magnifiques, le film avait une belle profondeur, mais je n'ai pas tellement trippé à voir ce film

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2018. Drame de Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Élodie Bouchez. Classement: Général.

En France, sur une période de trois mois, les étapes administratives et les interventions humaines ayant mené à l'adoption, par une quadragénaire célibataire, d'un bébé qui avait été confié à l'État par sa mère à la naissance.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3