Goto main content
3

Mademoiselle de Joncquières

Fr. 2018. Comédie sentimentale de Emmanuel Mouret avec Cécile de France, Édouard Baer, Alice Isaaz. Blessée d'apprendre que son époux ne l'aime plus, une marquise entreprend de le compromettre en le faisant tomber amoureux d'une prostituée. Série de tableaux bucoliques vivants, inspirée de Diderot. Intrigue de vengeance amoureuse à la fois souriante et perfide. Interprétation dans le plaisir. Excellente C. de France. (sortie en salle: 16 novembre 2018)

Général
3

Mademoiselle de Joncquières (Mademoiselle de Joncquières)

Général Général

Fr. 2018. Comédie sentimentale de Emmanuel Mouret avec Cécile de France, Édouard Baer, Alice Isaaz.

Blessée d'apprendre que son époux ne l'aime plus, une marquise entreprend de le compromettre en le faisant tomber amoureux d'une prostituée. Série de tableaux bucoliques vivants, inspirée de Diderot. Intrigue de vengeance amoureuse à la fois souriante et perfide. Interprétation dans le plaisir. Excellente C. de France. (sortie en salle: 16 novembre 2018)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Emmanuel Mouret
D'après le roman de Denis Diderot
Photographie :
Montage :
Le marquis des Arcis est un homme volage. Sa réputation de séducteur le précède, partout où il passe. C'est pourquoi Madame de la Pommeraye, châtelaine lorraine veuve depuis peu, lui résiste avec tant d'ardeur. Tout en ne pouvant s'empêcher de le laisser lui chanter la pomme et lui promettre fidélité et amour éternel. Six mois de ce régime finissent par avoir raison de ses préventions. Quelques années de félicité conjugale passent avant que le marquis ne montre des premiers signes de désengagement. Afin de tester son amour, Madame lui annonce que le sien est sur son déclin. L'aveu libère l'époux, qui reconnaît éprouver la même panne amoureuse. Feignant le soulagement, la marquise au coeur brisé décide de le compromettre. Instrument de sa vengeance: une jeune et magnifique prostituée, qu'elle fait passer pour une pieuse et noble déshéritée avant de la pousser dans les bras de son mari.

L’AVIS DE MEDIAFILM

À qui en doutait encore, MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES confirme la parenté immédiate du cinéma d'Emmanuel Mouret avec celui du regretté Éric Rohmer. La magie des dialogues, le goût exquis pour les marivaudages, la conquête amoureuse comme obsession, tout cela forçait déjà la comparaison dans les films antérieurs du cinéaste (CHANGEMENT D'ADRESSE, UN BAISER S'IL-VOUS-PLAÎT, CAPRICE). Cette adaptation d'une oeuvre de Diderot, que le regretté Rohmer avait maintes fois citée, cimente l'impression. Mouret s'emploie avec beaucoup d'ardeur à composer des tableaux bucoliques de la Loire, qu'il anime au moyen d'une souriante et perfide histoire de vengeance amoureuse rappelant "Les Liaisons dangereuses" de Laclos. Certaines de ces compositions sont rendues stupéfiantes par la magie des mots, le plaisir des acteurs et un emploi mesuré de musique baroque (quelques mesures au clavecin ou au pianoforte). D'autres, en nombre inférieur heureusement, paraissent plus artificielles et forcées. À tous égards cependant, la performance nuancée de Cécile de France force l'admiration. (Texte rédigé en septembre 2018, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.

Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3