Goto main content
3

Holiday

Dan. 2018. Drame de moeurs de Isabella Eklof avec Victoria Carmen Sonne, Lai Yde, Thijs Römer. En vacances avec son petit ami mafieux dans une villa turque au bord de la Méditerranée, une jeune Danoise naïve se compromet avec un touriste hollandais affable. Fable morale grinçante sur la domination sexuelle et les compromissions. Sens de la scène-choc. Réalisation assurée et précise. L. Yde charismatique et glaçant.

En attente de classement
3

Holiday (Holiday)

En attente de classement En attente de classement

Dan. 2018. Drame de moeurs de Isabella Eklof avec Victoria Carmen Sonne, Lai Yde, Thijs Römer.

En vacances avec son petit ami mafieux dans une villa turque au bord de la Méditerranée, une jeune Danoise naïve se compromet avec un touriste hollandais affable. Fable morale grinçante sur la domination sexuelle et les compromissions. Sens de la scène-choc. Réalisation assurée et précise. L. Yde charismatique et glaçant.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Danoise au début de la vingtaine, Sascha rejoint son petit ami, le puissant et séduisant mafieux Michael, afin de passer ses vacances d'été avec lui et son entourage dans une villa turque au bord de la Méditerranée. Grisée par cette vie de luxe, la jeune femme se place dans une situation périlleuse en accordant trop d'attention à un touriste hollandais affable, propriétaire d'un yacht amarré au port, qui la croit sans attache.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Empruntant à Michael Haneke (LE RUBAN BLANC) sa vision sombre des rapports humains et à son compatriote Lars Von Trier (LES IDIOTS, NYMPHOMANIAC) son sens de la scène-choc, la Danoise Isabella Eklof frappe fort avec ce premier long métrage, qui a fait sensation au festival de Sundance. Campée sous un soleil trompeur, sa fable morale, sur la domination sexuelle, les compromissions et la loi du plus fort, fait grincer des dents, ou à tout le moins déstabilise le public, en cette ère de mouvement #metoo. Mis en scène avec assurance et précision, HOLIDAY repose en outre sur la performance glaçante de Lai Yde, acteur élégant et charismatique encore inconnu ici, et celle, très courageuse, de la fragile et cinégénique Victoria Carmen Sonne (COPENHAGUE, A LOVE STORY). (Texte rédigé en octobre 2018, dans le cadre du Festival du nouveau cinéma de Montréal)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Chin. 2018. Drame historique de Zhang Yimou avec Deng Chao, Sun Li, Zheng Kai. Classement: 13 ans + (violence).

En Chine, au IIIe siècle, un chef de guerre gravement blessé se sert d'une "ombre" - un sosie capable de berner ses ennemis - pour mettre en oeuvre un plan destiné à assurer la victoire de son royaume.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3