Goto main content
5

Birthmarked

Can. 2018. Comédie de Emanuel Hoss-Desmarais avec Matthew Goode, Toni Collette, Andreas Apergis. L'expérience de deux scientifiques, qui ont élevé leur fils naturel et deux enfants adoptés en allant à l'encontre de leur bagage génétique. Prémisse extravagante plus ou moins bien développée. Ton hésitant entre satire familiale et critique du milieu scientifique. Mise en scène ludique. T. Collette et M. Goode insuffisamment exploités. (sortie en salle: 25 mai 2018)

13 ans +
5

Birthmarked (Birthmarked)

13 ans + 13 ans +

Can. 2018. Comédie de Emanuel Hoss-Desmarais avec Matthew Goode, Toni Collette, Andreas Apergis.

L'expérience de deux scientifiques, qui ont élevé leur fils naturel et deux enfants adoptés en allant à l'encontre de leur bagage génétique. Prémisse extravagante plus ou moins bien développée. Ton hésitant entre satire familiale et critique du milieu scientifique. Mise en scène ludique. T. Collette et M. Goode insuffisamment exploités. (sortie en salle: 25 mai 2018)

Convaincus de la supériorité de l'acquis sur l'inné, Ben Morin et Catherine O'Neal mettent de côté leurs travaux universitaires pour mener à bien une expérience inédite. Ils vont s'employer à inverser le bagage génétique de trois nouveaux-nés: Luke, leur propre bébé, est issu d'une longue lignée de scientifiques. Maya et Maurice, qu'ils ont adoptés, sont pour leur part nés de parents violents ou dégénérés. Grâce au financement de l'excentrique Randolph P. Gertz, la famille s'isole dans un chalet perdu en forêt avec l'énigmatique Samsonov, un entraîneur psychologique russe mandaté pour encadrer l'opération. Douze ans plus tard, les trois ados ne présentent pas les caractéristiques attendues. Devant l'absence de résultats concrets, le créancier menace de couper les vivres et de retirer les enfants aux deux chercheurs dépassés par la situation, mais non sans ressources.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce second long métrage d'Emanuel Hoss-Desmarais (après l'injustement méconnu WHITEWASH) manque hélas de trouver le ton juste pour rendre justice à sa prémisse extravagante. Le scénario aux enjeux confus tente en vain de conjuguer la satire familiale et la critique du milieu scientifique. Tiraillé entre ces deux pôles, le récit sans temps forts avance par à-coups et prend son envol très tardivement. En effet, le dernier tiers apparaît moins apathique et la conclusion, bien que prévisible, est adroite et inventive. La couleur, les effets de style ludiques (ralentis, incrustations à l'écran) et l'efficace trame sonore "vintage" évoque par ailleurs le cinéma de Wes Anderson. Toni Colette et Matthew Goode donnent corps à des personnages au sens éthique douteux, mais sans offrir leur plein potentiel. En revanche, les personnages secondaires sont mieux définis, notamment celui de l'inquiétant psychologue, très bien campé par Andreas Apergis.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3