Goto main content
4

Salyut-7

Rus. 2017. Drame historique de Klim Shipenko avec Vladimir Vdovichenkov, Pavel Derevyanko, Aleksandr Samoylenko. En juin 1985, deux cosmonautes russes partent à bord d'un Soyouz T-13 pour tenter de reprendre le contrôle de la station spatiale Saliout-7, qui menace de s'écraser sur la Terre. Récit inspiré de faits réels. Scénario dispersé dans sa première partie, haletant dans la seconde. Réalisation spectaculaire. Effets spéciaux impeccables. Jeu solide des deux vedettes. (sortie en salle: 20 juillet 2018)

Général
4

Salyut-7 (Salyut-7)

Général Général

Rus. 2017. Drame historique de Klim Shipenko avec Vladimir Vdovichenkov, Pavel Derevyanko, Aleksandr Samoylenko.

En juin 1985, deux cosmonautes russes partent à bord d'un Soyouz T-13 pour tenter de reprendre le contrôle de la station spatiale Saliout-7, qui menace de s'écraser sur la Terre. Récit inspiré de faits réels. Scénario dispersé dans sa première partie, haletant dans la seconde. Réalisation spectaculaire. Effets spéciaux impeccables. Jeu solide des deux vedettes. (sortie en salle: 20 juillet 2018)

Juin 1985. Inoccupée depuis six mois et abîmée par des météorites, la station spatiale Saliout-7 ne répond plus. En orbite basse autour de la Terre, elle menace de s'écraser en zone habitée. Le directeur du centre spatial soviétique, Valéria Pétrovich, est sommé par ses supérieurs de la détruire, par crainte que les Américains ne s'en emparent. Ne pouvant se résigner à abandonner ce joyau, Pétrovich recrute le très expérimenté cosmonaute Vladimir Fédorov, comme chef de mission de sauvetage. Viktor Alekhine, l'ingénieur qui a conçu le Saliout-7, se joint à Fédorov, officiellement interdit de vol. À bord d'un Soyouz T-13, les deux hommes parviennent à s'arrimer à la station, puis à s'introduire à l'intérieur, avant qu'un incendie ne détruise une partie de leur réserve d'oxygène. Leur seul espoir de retour réside dans le redémarrage du vaisseau. Sur Terre, leurs épouses suivent avec angoisse le déroulement de la mission.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Quelques années après GRAVITY, les Russes ont produit leur propre aventure spatiale, inspirée des faits réels entourant le sauvetage de la station Saliout-7, une mission encore plus périlleuse que celle d'Apollo 13 en 1970. Leur expertise technique n'a rien à envier aux blockbusters américains, tandis que le courage et le dévouement des deux cosmonautes impliqués ne peuvent que susciter notre admiration. Après une séquence d'ouverture qui rappelle d'ailleurs celle de GRAVITY, le récit se disperse quelque peu dans sa première partie entre les événements entourant la déroute de la station, la décision de l'état-major de la détruire, l'insistance du directeur pour la sauver et l'intimité des deux cosmonautes. Par bonheur, la seconde partie se concentre principalement sur la mission pleine de rebondissements et maintient un suspense haletant. Routinière sur Terre, la réalisation devient vraiment spectaculaire dans l'espace, appuyée par des effets spéciaux impeccables, tout en demeurant attentive au jeu solide des deux vedettes.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2018. Film d'essai de Jennifer Alleyn avec Pascale Bussières, Emmanuel Schwartz, Jennifer Alleyn. Classement: Général.

Une cinéaste en peine d'amour entreprend la production d'un film inspiré de ce thème. Prenant du retard et disposant d'un budget très modeste, elle se résout à faire de douloureux compromis, allant même jusqu'à changer de comédien en plein milieu du tournage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3