Aller au contenu principal
4

Le Crime de l'Orient-Express (Murder on the Orient Express)

É.-U. 2017. Drame policier de Kenneth Branagh avec Kenneth Branagh, Tom Bateman, Johnny Depp. En 1934, sur un train de luxe transeuropéen immobilisé par une avalanche, le détective belge Hercule Poirot enquête sur le meurtre d'un homme d'affaires américain. Adaptation fidèle et parfois audacieuse du roman d'Agatha Christie. Réalisation somptueuse et alerte, non dénuée d'artifices. Distribution prestigieuse. K. Branagh imposant et sensible. (sortie en salle: 10 novembre 2017)

Général
4

Le Crime de l'Orient-Express (Murder on the Orient Express)

Général Général

É.-U. 2017. Drame policier de Kenneth Branagh avec Kenneth Branagh, Tom Bateman, Johnny Depp.

En 1934, sur un train de luxe transeuropéen immobilisé par une avalanche, le détective belge Hercule Poirot enquête sur le meurtre d'un homme d'affaires américain. Adaptation fidèle et parfois audacieuse du roman d'Agatha Christie. Réalisation somptueuse et alerte, non dénuée d'artifices. Distribution prestigieuse. K. Branagh imposant et sensible. (sortie en salle: 10 novembre 2017)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Michael Green
D'après le roman de Agatha Christie
Photographie :
Musique :
Montage :
Jérusalem, 1934. Après avoir résolu un étrange vol de reliques, le détective Hercule Poirot décide de s'accorder quelques semaines de repos. Mais à son arrivée à Istanbul, on lui apprend que ses services sont requis d'urgence en Europe. Grâce à son ami Bouc, directeur de l'Orient Express, Poirot obtient in extremis une place dans ce train de luxe, qui part pour Calais. À bord, le détective est approché par Edward Ratchett, un homme d'affaires américain et receleur d'objets d'art. Craignant pour sa vie, ce dernier tente de convaincre Poirot d'assurer sa protection, en échange d'une forte somme. En vain. Le matin suivant, Ratchett est retrouvé assassiné dans sa cabine. Le train étant immobilisé par une avalanche, Bouc supplie Poirot de mener l'enquête, afin de ne pas mêler les autorités turques à cette affaire. En examinant les nombreux indices trouvés sur les lieux du crime, le détective découvre que tous les passagers du train auraient eu des motifs sérieux d'éliminer le riche Américain.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Kenneth Branagh confère un étonnant mélange d'excentricité, d'autorité et de sensibilité au célèbre limier belge dans son adaptation fidèle et audacieuse du classique d'Agatha Christie. Fidèle par son respect de l'ingénieuse intrigue imaginée par la reine du crime britannique. Audacieuse par l'ajout d'un prologue illustrant avec humour les manies et le génie de Poirot, ainsi que par le choix de modifier les origines de certains passagers, ouvrant la porte à un commentaire sur le racisme dans l'Europe des années 1930. Au jeu des comparaisons avec la première adaptation du roman par Sidney Lumet en 1974, Branagh marque également des points. L'action n'est plus confinée à l'intérieur du train, la réalisation se fait plus ample, somptueuse et alerte - non sans quelques artifices -, et le dénouement, bien que précipité, se révèle plus émouvant et moralement acceptable. En revanche, l'omniprésent Branagh, avec son invraisemblable moustache, éclipse ses prestigieux partenaires. Sauf Johnny Depp, qui campe un intimidant Ratchett, et Michelle Pfeiffer, qui surpasse la grande Lauren Bacall dans le rôle de la fausse veuve joyeuse.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

07 septembre 2018, 23:56:45

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

L'intrigue est une sorte de leçon du genre. Dans cette nouvelle adaptation du classique d'Agatha Christie, les effets spéciaux numériques créent à l'occasion un décor artificiel qui fera vieillir plus tôt que prévu le film. En revanche, une réalisation luxueuse et ample (malgré le huit-clos du train) et un Hercule Poirot campé avec panache par Branagh soutiennent l'intérêt. La belle musique de Patrick Doyle, ainsi que la chanson du générique finale procurent l'émotion souhaité à la toute fin. Un 7.5 sur 10.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3