Goto main content
3

Lucky

Jeudi 27 Février à 12:25 | CRAVE

É.-U. 2017. Comédie dramatique de John Carroll Lynch avec Harry Dean Stanton, Barry Shabaka Henley, Ron Livingston. Dans un village au milieu du désert, la routine d'un nonagénaire bourru est perturbée par un incident qui le confronte pour la première fois à la perspective de sa propre mort. Hommage simple et chaleureux à H.D. Stanton. Humour subtil, parfois absurde. Quelques longueurs et redites. Réalisation expressive, au rythme lent. Composition magistrale de la vedette. (sortie en salle: 27 octobre 2017)

Général
3

Lucky (Lucky)

Général Général

É.-U. 2017. Comédie dramatique de John Carroll Lynch avec Harry Dean Stanton, Barry Shabaka Henley, Ron Livingston.

Dans un village au milieu du désert, la routine d'un nonagénaire bourru est perturbée par un incident qui le confronte pour la première fois à la perspective de sa propre mort. Hommage simple et chaleureux à H.D. Stanton. Humour subtil, parfois absurde. Quelques longueurs et redites. Réalisation expressive, au rythme lent. Composition magistrale de la vedette. (sortie en salle: 27 octobre 2017)

La routine de Lucky est immuable: au saut du lit, exercices de mise en forme, rasage et toilette à la débarbouillette, petit-déjeuner et mots croisés au casse-croûte de Joe, où son tabagisme obstiné fait des étincelles; l'après-midi, achats à l'épicerie de la Mexicaine Bibi et quizz télévisés à la maison; le soir, un ou deux "Bloody Maria" au bar d'Elaine, une des rares personnes qui lui soit hostile. Car le nonagénaire célibataire et sans enfant, bourru et souvent irascible, inspire néanmoins la bienveillance et la sollicitude de tous les habitants de son village planté au milieu du désert. Un matin dans sa cuisine, Lucky fait une chute soudaine et perd connaissance. Le médecin qui le soigne ne peut expliquer ce malaise impromptu, ses poumons étant roses comme ceux d'un bébé. Mais l'angoisse s'installe à demeure dans le coeur du vieillard athée, confronté pour la première fois à la perspective de sa propre mort.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Surtout connu comme acteur de soutien (SHUTTER ISLAND, JACKIE, HOT PURSUIT, THE FOUNDER), John Carroll Lynch fait ses débuts à la réalisation avec un hommage simple et chaleureux à un confrère de l'ombre au crépuscule de sa vie. Pour son deuxième rôle principal depuis PARIS, TEXAS (1985), Harry Dean Stanton - qui nous a quitté en septembre 2017 - défend un personnage largement calqué sur lui, avec un parfait dosage de bagout et de vulnérabilité. En fait foi sa poignante prestation chantée lors d'une fête familiale chez l'empathique Bibi (attachante Bertila Damas). Parmi les autres excellents partenaires de Stanton, signalons ses compagnons de route Tom Skerritt (ALIEN) et le réalisateur David Lynch (THE STRAIGHT STORY, INLAND EMPIRE, "Twin Peaks"), rigolo en habitué du bar pleurant la fugue de sa tortue domestique. Un humour absurde, et parfois subtil, parcourt du reste cette méditation touchante et visuellement expressive sur la mort et le prix de la vie. Le rythme lent occasionne toutefois quelques longueurs et redites. (Texte rédigé en octobre 2017, dans le cadre du Festival du nouveau cinéma de Montréal)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3