Aller au contenu principal
4

Certains de mes amis

Qué. 2017. Documentaire de Catherine Martin . Seule derrière la caméra, la réalisatrice esquisse les portraits intimistes de sept de ses amis, dans leur vie quotidienne ou dans leur environnement de travail. Réflexion sensible sur les rituels du travail. Mise en scène minimaliste. Succession de longs plans fixes. Intervenants généreux et touchants. (sortie en salle: 9 février 2018)

Général
4

Certains de mes amis (Certains de mes amis)

Général Général

Qué. 2017. Documentaire de Catherine Martin .

Seule derrière la caméra, la réalisatrice esquisse les portraits intimistes de sept de ses amis, dans leur vie quotidienne ou dans leur environnement de travail. Réflexion sensible sur les rituels du travail. Mise en scène minimaliste. Succession de longs plans fixes. Intervenants généreux et touchants. (sortie en salle: 9 février 2018)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Les Films du 3 mars
Seule derrière la caméra, Catherine Martin esquisse sept portraits intimistes d'amis, dans leur vie quotidienne ou dans leur environnement de travail. Tour à tour, la cinéaste rencontre François Vincent, auteur des toiles qui apparaissent dans son film TROIS TEMPS APRÈS LA MORT D'ANNA, la neurophysiologiste Marie Dumont, le photographe Gabor Szilasi, à qui elle a consacré le documentaire L'ESPRIT DES LIEUX, la marionnettiste Louise Lapointe, le musicien Matthew Jennejohn, la documentariste Ginette Lavigne et le preneur de son Hugo Brochu, qui oeuvrait sur le plateau de son film DANS LES VILLES. Tout en s'attardant discrètement sur leur visage, leurs gestes, les objets qui les entourent, la réalisatrice les interroge sur ce qui les passionne dans leurs métiers respectifs.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour cette réflexion sensible et modeste sur les rituels du travail, Catherine Martin s'est elle-même chargée de la caméra, du son, du montage et de la production. Par cette démarche personnelle sous le signe de la simplicité volontaire, la cinéaste, fidèle à elle-même, signe une oeuvre sans fioriture, dépouillée, voire austère, qui sacralise l'anodin. Minimaliste et discret, le dispositif de mise en scène permet aux participants, généreux et touchants, de s'exprimer en toute confiance. Le rendu à l'écran est à l'avenant, se résumant à une suite de longs plans fixes de différentes valeurs d'échelle. Certes, les longs silences et le statisme de l'ensemble pourront mettre à rude épreuve la patience de certains spectateurs. Ceux-ci seront toutefois récompensés au dernier portrait, de loin le plus émouvant, illustrant comment Hugo Brochu, devenu aphasique à la suite d'un AVC, réapprend à écrire à l'aide des oeuvres de son père, le poète André Brochu.

Texte : Manon Dumais

Revue de presse

Critique du film

"Martin filme ses amis avec une tranquillité et une patience qui se transmet dans le rythme du film. Celui-ci fait office de moment privilégié avec ces personnes qui seraient rarement des sujets au cinéma. Le moment est agréable, mais éphémère."

Certains de mes amis Catherine Martin

François, Hugo... et les autres

"On reproche beaucoup la tentation du reportage chez bon nombre de documentaristes. La cinéaste s’inscrit à contre-courant de cette tendance, mais nous laisse parfois en retrait de son beau cercle d’amis."

Certains de mes amis Catherine Martin

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3