Goto main content
2

Pour l'amour d'Hollywood (La La Land)

É.-U. 2016. Comédie musicale de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend. À Los Angeles, les trajectoires croisées d'une aspirante actrice et d'un pianiste de jazz intransigeant. Spectacle de cinéma inspiré et haut en couleur, rendant hommage à un genre suranné. Ensemble élégant et fluide. Prises de vues vertigineuses. Compositions sans fausse note des deux vedettes. (sortie en salle: 30 décembre 2016)

Général
2

Pour l'amour d'Hollywood (La La Land)

Général Général

É.-U. 2016. Comédie musicale de Damien Chazelle avec Ryan Gosling, Emma Stone, John Legend.

À Los Angeles, les trajectoires croisées d'une aspirante actrice et d'un pianiste de jazz intransigeant. Spectacle de cinéma inspiré et haut en couleur, rendant hommage à un genre suranné. Ensemble élégant et fluide. Prises de vues vertigineuses. Compositions sans fausse note des deux vedettes. (sortie en salle: 30 décembre 2016)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Établie depuis six ans à Los Angeles, Mia travaille dans un café et vogue d'audition en audition, dans l'espoir de décrocher un rôle qui lancera sa carrière d'actrice. Sebastian, pour sa part, gagne sa croûte en jouant du jazz consensuel dans un restaurant guindé. Mais dans son for intérieur, il carbure au free-jazz et ambitionne de fonder sa propre boîte de nuit. Un concours de circonstances va amener ces deux rêveurs à se rencontrer, puis à s'aimer, solidairement soudés par les vicissitudes de la vie d'artiste. L'espoir professionnel renaît quand un groupe offre à Sebastian un lucratif job de claviériste, et que Mia trouve le courage d'écrire son propre one-woman-show. Mais plutôt que de les rapprocher, le succès creuse un fossé entre eux.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après l'intimiste et percutant WHIPLASH, Damien Chazelle continue de conjuguer au cinéma sa passion pour le jazz, à travers un projet de plus grande envergure, tout aussi satisfaisant, sinon davantage, que le précédent. Romantique, vigoureux, libre, LA LA LAND rend un hommage à un genre suranné - la comédie musicale façon SINGIN' IN THE RAIN - que le cinéaste affectionne visiblement. Ce qui ne l'empêche pas de le revamper, de la cave au grenier, et de réinventer le territoire de son action, ici un Los Angeles au carrefour du réel et du rêve. Sur les thèmes des malentendus amoureux et de la pureté artistique (on pense souvent à THE WAY WE WERE), cette oeuvre sans compromis séduit par sa réalisation ambitieuse, élégante, fluide, sans traces d'effort. Et ce, malgré des prises de vues vertigineuses à la grue, dont la toute première (une chorégraphie autoroutière) constitue déjà un morceau d'anthologie. Chazelle a eu les moyens de ses ambitions et les a employés à bon escient: son film est un spectacle de cinéma haut en couleur, par ailleurs défendu avec brio par une distribution impeccable de laquelle se détachent les charismatiques Ryan Gosling et Emma Stone. (Texte rédigé en septembre 2016, dans le cadre du Festival de Venise)

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

07 février 2019, 23:31:20

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Les dialogues chez Chazelle sont toujours maîtrisés, jamais bâclés. Sur le plan stylistique et dramatique, il a su comme mélanger les forces de WHIPLASH et LA LA LAND pour son FIRST MAN, même si c'est un film différent. Je suis sur que Chazelle serait bon pour faire un STAR TREK, vintage, élégance, les personnages fiteraient pour son style.

J'attribue à ce film la Cote 3


26 décembre 2018, 20:17:21

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Magnifique, est le mot pour définir ce film. La musique est mémorable, Damian Chazelle surpasse son premier film Whiplash qui était excellent, la cinématographie est très belle, les performances très justes, la finale du film est pratiquement imbattable.

J'attribue à ce film la Cote 3


02 octobre 2018, 23:39:43

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Film musical combinant vieux et moderne. Histoire classique rachetée par une réalisation élégante et fluide. Opposition entre l'ambition professionnel et la vie de couple. Quelques baisses de régime après un début anthologique. Finale mélancolique. Chimie opérante entre les deux vedettes.

J'attribue à ce film la Cote 3


25 avril 2017, 19:43:41

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Un film qui a du charme et le réalisateur est un passionné, mais la cote (2) me semble exagéré. Il était d'ailleurs (3) au départ (en septembre 2016).

J'attribue à ce film la Cote 3


08 janvier 2017, 00:48:54

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Un film musical à la réalisation fluide et impeccable. Les chansons et la musique sont plutôt agréables et certaines scènes (comme un numéro dans un planétarium) atteint la merveille! Il y a ici et là des baisses de régime causée par la simplicité de l'histoire (la fameuse structure de la comédie romantique), mais LA LA LAND se termine en beauté. On reconnaît l'amour du Jazz et le thème du conflit de la passion artistique / vie amoureuse par le réalisateur de WHIPLASH. Pour ce qui est des acteurs, la chimie entre Stone et Gosling fonctionne, mais l'actrice n'a pas une grande voix. Mais bon bref, il faut savourer LA LA LAND comme un «feel good movie» de grande qualité.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3