Goto main content
4

Lion

É.-U. 2016. Drame biographique de Garth Davis avec Dev Patel, Sunny Pawar, Rooney Mara. Avec l'aide de l'application Google Earth, un ex-enfant des rues de Calcutta élevé par un couple de Tasmanie entreprend de retrouver sa famille biologique. Adaptation sensible du livre autobiographique de Saroo Brierley. Traitement parfois larmoyant. Plusieurs scènes fébriles et puissantes. S. Pawar criant de vérité. (sortie en salle: 30 décembre 2016)

Général
4

Lion (Lion)

Général Général

É.-U. 2016. Drame biographique de Garth Davis avec Dev Patel, Sunny Pawar, Rooney Mara.

Avec l'aide de l'application Google Earth, un ex-enfant des rues de Calcutta élevé par un couple de Tasmanie entreprend de retrouver sa famille biologique. Adaptation sensible du livre autobiographique de Saroo Brierley. Traitement parfois larmoyant. Plusieurs scènes fébriles et puissantes. S. Pawar criant de vérité. (sortie en salle: 30 décembre 2016)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Luke Davies
D'après le roman de Saroo Brierley
D'après le roman de Larry Buttrose
Photographie :
Inde, 1986. Le petit Saroo, cinq ans, est séparé de son grand frère Guddu sur un quai de gare. Ne le voyant pas revenir, il s'endort sur la banquette d'un train vide. L'engin se met en branle et le catapulte au coeur de Calcutta, à 1600 kilomètres de chez lui. Condamné à l'errance et ne parlant pas la langue, Saroo s'extirpe de divers pièges funestes avant d'être recueilli par une organisation caritative. Il caresse toujours l'espoir de rentrer chez lui, mais comme il est incapable d'identifier sa province de provenance et de fournir le nom de sa mère veuve, les recherches sont vaines. Quelques mois plus tard, il est adopté par un couple sans enfants de Tasmanie, qui l'élève avec amour et fierté. Vingt ans plus tard, alors qu'il étudie l'hôtellerie à Melbourne, Saroo éprouve une envie soudaine de retrouver la trace de sa mère, de son frère et de sa petite soeur. Mais comment s'y prendre? Un ami de sa copine lui parle d'une application web révolutionnaire, du nom de Google Earth.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Connu pour avoir coréalisé avec Jane Campion l'excellente minisérie "Top of the Lake", Garth Davis passe au grand écran avec cette adaptation sensible - mais pas toujours subtile dans sa façon angélique de livrer son message - du livre autobiographique de Saroo Brierley. S'il ne possède pas l'humour spirituel de SLUMDOG MILLIONNAIRE ou sa structure narrative complexe, le récit égale le film de Danny Boyle en puissance lacrymogène, ce que Davis ne manque pas de souligner à chaque tournant, à grands renforts d'envolées pianistiques. Le lien de parenté entre les deux films est du reste consolidé par la présence de Dev Patel au générique de chacun. Sa composition solide est cependant éclipsée par celle de Sunny Pawar, criant de vérité dickensienne en petit sans-famille. Les scènes le montrant égaré dans la mer humaine de Calcutta sont les plus fébriles et puissantes du film. (Texte rédigé en septembre 2016, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

COMMENTAIRES

06 février 2019, 23:37:19

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Ben il y a de spécial le petit Pawar, criant de vérité, aussi le fait que Saroo retrouve sa mère longtemps plus tard; spécial aussi le pourquoi que ca s'appelle LION; spécial aussi les cheveux de Kidman et finalement vraiment spécial de voir Faramir dans ce film :)

J'attribue à ce film la Cote 3


15 janvier 2019, 00:24:54

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un film vraiment surévalué par les critiques. Il n'a rien de vraiment spécial dans LION.

J'attribue à ce film la Cote 3


22 mars 2017, 20:53:03

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Bien sûr on veut que le spectateur pleure absolument, mais ça fonctionne! Le réalisateur est habile pour faire resurgir des souvenirs d'enfance de Saroo et on ne peut que se laisser toucher par cette évocation d'une grande efficacité dramatique. La finale est en ce sens d'une émotion à fleur de peau, sans vous dévoiler de punch! Dev Patel est excellent et crédible en Saroo adulte, mais le petit Sunny Pawar, qui incarne le même personnage dans l'enfance, est mémorable!

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3