Aller au contenu principal
3

Le Profil Amina

Qué. 2015. Documentaire de Sophie Deraspe . Une intellectuelle gaie montréalaise, qui entretenait une correspondance avec une blogueuse américano-syrienne, découvre que leur relation n'était pas ce qu'elle croyait. Documentaire sensible et complexe sur les dérives médiatiques et amoureuses à l'ère du virtuel. Témoignages émouvants. Montage habile et fluide. Ensemble captivant. (sortie en salle: 10 avril 2015)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Le Profil Amina (Le Profil Amina)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Qué. 2015. Documentaire de Sophie Deraspe .

Une intellectuelle gaie montréalaise, qui entretenait une correspondance avec une blogueuse américano-syrienne, découvre que leur relation n'était pas ce qu'elle croyait. Documentaire sensible et complexe sur les dérives médiatiques et amoureuses à l'ère du virtuel. Témoignages émouvants. Montage habile et fluide. Ensemble captivant. (sortie en salle: 10 avril 2015)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Les Films du 3 mars
En surfant sur Internet, Sandra Bagaria, intellectuelle montréalaise, est séduite par un blogue au titre accrocheur: A Gay Girl in Damascus. Elle amorce alors une correspondance érotique virtuelle avec son auteure, Amina Arraf, qui se décrit comme une jeune lesbienne révolutionnaire d'origine américano-syrienne. Pendant des semaines, puis des mois, alors que le blogue devient l'une des références de la presse occidentale pour couvrir le Printemps arabe, les deux femmes s'échangent courriels, photos, fantasmes et confidences. Mais quand Amina disparaît, kidnappée en plein jour au coeur de Damas, Sandra se joint aux initiatives internationales pour la faire libérer et lui éviter la mort. La jeune Québécoise découvrira alors que la disparition d'Amina cache un mystère bien plus grand qu'elle ne le croyait.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce documentaire complexe et captivant de Sophie Deraspe, qui démêle habilement l'écheveau des révélations entourant une histoire incroyable mais vraie, confirme la fascination de son auteure pour les récits qui entremêlent réalité, apparences et mensonges (RECHERCHER VICTOR PELLERIN, LES SIGNES VITAUX). Partant de faits véridiques, qui semblent vouloir mener à une affaire d'intrigue politique internationale, Deraspe nous entraine dans une méditation aussi riche qu'étonnante sur le public et l'intime, le réel et le virtuel. Mêlant adroitement - au fil d'un montage habile - entrevues classiques, images d'archives et reconstitutions enveloppant Amina de mystère, le film communique bien le mélange de fascination et de désir qui a d'abord saisi son héroïne, puis le sentiment de trahison et d'humiliation qui l'a ensuite habitée. Résultat: un documentaire captivant sur une histoire ayant une valeur exemplaire, racontée à la manière d'une fable sur les dérives médiatiques et amoureuses à l'ère du virtuel.

Texte : Georges Privet

Revue de presse

Sophie Deraspe touchée par la grâce

Alors que son indéniable sens poétique [la dessert] dans de la fiction, (...) il la sert ici remarquablement bien. [Deraspe] parvient à mettre en scène d’une manière profondément émotive des messages instantanés, des pages web, un fantôme, un concept né dans un imaginaire, puis devenu collectif.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

Canular 2.0

Entrevues statiques, chronologie précise des événements et images d’archives rappellent (...) les codes du documentaire de télévision. (...) Malgré ces (...) regrets, LE PROFIL AMINA offre une version inédite de ce qui fut sans doute l’un des cyber-canulars les plus médiatisés de ces dernières années.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

A Cautionary Tale for the Information Age

The film moves fluidly between surreal enactments and the more standard talking-head footage, while composer Sam Shalabi’s Middle Eastern-flavored reverb injects a steady dose of anxiety.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

Les Histoires qu'on raconte

(...) la réalité que présente le documentaire dépasse la fiction, et les rebondissements se font aussi intenses que dans un thriller fictionnel. (...) La supercherie, (...) l’image manipulée…: autant de thématiques qui passionnaient déjà la réalisatrice à ses débuts.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

Propos de...

"When I started with this project, the story was really all virtual. Then it turned into something real with Sandra and I going all over the world and getting all these virtual people to come in front of the camera for interviews."

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

Dans la toile d’un canular

L’habileté de Sophie Deraspe fut d’avoir traité cette histoire d’arnaque virtuelle comme un double suspense international, en utilisant Sandra Bagaria comme figure centrale. Elle évitait ainsi l’éparpillement entre les intervenants américains, turcs, syriens, etc.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

Une Histoire de notre temps

Ce film, puissant, brillant, couvrant tous les angles et extrêmement bien construit, devrait servir de leçon de cinéma et de journalisme. Jamais l'expression «le médium, c'est le message» n'aura été aussi bien illustrée.

Profil Amina, Le Sophie Deraspe

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3