Aller au contenu principal
4

Bienvenue à F.L.

Qué. 2015. Documentaire de Geneviève Dulude-De Celles . Dans le cadre d'un projet photographique à l'école secondaire Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy, 1162 élèves du secondaire V livrent leurs réflexions sur la vie. Suite de portraits frontaux ponctuée de scènes croquées sur le vif. Vision positive de l'adolescence. Réalisation modeste mais efficace. Témoignages lucides et candides. (sortie en salle: 22 janvier 2016)

Général
4

Bienvenue à F.L. (Bienvenue à F.L.)

Général Général

Qué. 2015. Documentaire de Geneviève Dulude-De Celles .

Dans le cadre d'un projet photographique à l'école secondaire Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy, 1162 élèves du secondaire V livrent leurs réflexions sur la vie. Suite de portraits frontaux ponctuée de scènes croquées sur le vif. Vision positive de l'adolescence. Réalisation modeste mais efficace. Témoignages lucides et candides. (sortie en salle: 22 janvier 2016)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Collectif 3.14
Au cours de l'année scolaire 2014 à Sorel-Tracy, les 1162 élèves du secondaire V de l'école Fernand-Lefebvre participent à un collectif photographique inspiré de l'Inside Out Project, exercice d'art global d'envergure internationale. Sous la supervision d'une photographe professionnelle, chaque élève est pris en photo par un pair. Ensuite, les portraits en noir et blanc sont agrandis puis collés sur les murs de l'école, dans le but de stimuler l'esprit d'entraide et de solidarité entre les adolescents, tout en les rendant fiers de leur établissement. Alors que le bal des finissants approche à grands pas, les jeunes livrent à la caméra leurs réflexions sur la vie, leur présent et leur avenir.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce premier long métrage de Geneviève Dulude-Decelles (remarquée avec son court métrage "La coupe") se décline en une suite de portraits frontaux ponctuée de scènes croquées sur le vif. La cinéaste soreloise n'y fait pas l'inventaire des enjeux habituellement reliés à l'adolescence, tels la découverte de la sexualité, la toxicomanie, le décrochage scolaire ou l'intimidation. Elle met plutôt l'accent sur les valeurs positives telles que l'estime de soi, la solidarité, l'amitié et le sens de la famille. Joignant la parole au geste, Dulude-Decelles se penche sur le projet de murale photographique auquel les élèves participent avec enthousiasme. Puis, curieusement, elle s'en désintéresse, au profit des longs préparatifs du bal des finissants, lesquels se révèlent bien moins éclairants que l'entreprise initiale. Modeste mais efficace, la réalisation met au premier plan les témoignages lucides et candides des sympathiques participants. (Texte rédigé en novembre 2015, dans le cadre des Rencontres internationales du documentaire de Montréal)

Texte : Manon Dumais

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3