Goto main content
3

Beasts of No Nation

É.-U. 2015. Drame de guerre de Cary Joji Fukunaga avec Idris Elba, Abraham Attah, Kurt Egyiawan. Dans un pays d'Afrique de l'Ouest déchiré par un conflit fratricide, un garçon est embrigadé dans l'armée d'un seigneur de guerre sanguinaire. Production bien documentée et habilement structurée. Mise en scène d'une intensité parfois hallucinante. Images saisissantes. Performances exceptionnelles de I. Elba et A. Attah.

En attente de classement
3

Beasts of No Nation (Beasts of No Nation)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 2015. Drame de guerre de Cary Joji Fukunaga avec Idris Elba, Abraham Attah, Kurt Egyiawan.

Dans un pays d'Afrique de l'Ouest déchiré par un conflit fratricide, un garçon est embrigadé dans l'armée d'un seigneur de guerre sanguinaire. Production bien documentée et habilement structurée. Mise en scène d'une intensité parfois hallucinante. Images saisissantes. Performances exceptionnelles de I. Elba et A. Attah.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Cary Joji Fukunaga
D'après le roman de Uzodinma Iweala
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Dans un pays d'Afrique de l'Ouest déchiré par la guerre civile, Agu, un garçon d'environ dix ans, prend la fuite après avoir vu son père et son frère se faire fusiller. Mais il tombe sur un groupe de rebelles mené par le "Commandant", un seigneur de guerre sanguinaire, passé maître dans l'art de transformer des enfants en machines à tuer.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Premier long métrage de fiction estampillé Netflix (même s'il fut en fait acheté après sa production en 2015), ce drame de guerre maintes fois primé, basé sur le roman éponyme de Uzodinma Iweala, s'appuie sur un scénario bien documenté et habilement structuré. Bien qu'il évoque forcément d'autres drames sur les enfants-soldats, comme REBELLE ou JOHNNY MAD DOG, le film de Cary Joji Fukunaga (SIN NOMBRE, la première saison de "True Detective") se distingue par l'intensité folle de sa mise en scène et la beauté saisissante de sa direction-photo, signée par le cinéaste. Truffé de moments-chocs, aussi émouvants que terrifiants, l'ensemble doit aussi beaucoup à ses deux acteurs principaux: l'excellent Idris Elba (MANDELA - LONG WALK TO FREEDOM), dont le charisme confère au personnage du monstrueux Commandant une dimension quasi-shakespearienne, et le jeune Abraham Attah, qui fait du petit Agu l'une des incarnations les plus mémorables de l'impact de la guerre sur les enfants qu'elle instrumentalise et massacre.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.

En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3