Goto main content
3

Force majeure (Turist)

Suèd. 2014. Drame psychologique de Ruben Ostlund avec Johannes Bah-Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Kristofer Hivju. Après avoir abandonné momentanément sa femme et ses enfants sous le coup de la panique lors d'une avalanche dans les Alpes, un touriste suédois traverse une grave crise familiale. Fines observations sur les rapports de couple. Moments de tension et de malaise glaçants. Superbes prises de vue. Mise en scène rigoureuse. Interprètes fort convaincants. (sortie en salle: 16 janvier 2015)

Général
3

Force majeure (Turist)

Général Général

Suèd. 2014. Drame psychologique de Ruben Ostlund avec Johannes Bah-Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Kristofer Hivju.

Après avoir abandonné momentanément sa femme et ses enfants sous le coup de la panique lors d'une avalanche dans les Alpes, un touriste suédois traverse une grave crise familiale. Fines observations sur les rapports de couple. Moments de tension et de malaise glaçants. Superbes prises de vue. Mise en scène rigoureuse. Interprètes fort convaincants. (sortie en salle: 16 janvier 2015)

Quand survient une avalanche dans une station de ski des Alpes, Tomas, un touriste suédois, cède à la panique et prend la fuite en abandonnant sa femme Ebba et leurs deux enfants. Puis, une fois le danger écarté, il revient auprès d'eux. Mais son comportement cause une fracture dans son couple, et même ses enfants lui en tiennent rigueur. Tandis qu'Ebba lui remet constamment cet acte de lâcheté sous le nez, y compris devant des tiers, Tomas sombre dans la dépression. Il ne reste que quelques jours à la petite famille pour tenter de se ressouder avant de rentrer en Suède.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le réalisateur suédois Ruben Ostlund (INVOLUNTARY et PLAY, inédits au Québec) fait preuve d'une grande maîtrise dans cette étude psychologique sur les rapports de couple, surtout en ce qui a trait au rôle de l'homme, ici confronté à une situation extrême qui menace sa masculinité. Les scènes glaçantes de tension et de malaise entre les conjoints sont très bien rendues, rappelant celles qui émaillent certaines oeuvres de Bergman (LES FRAISES SAUVAGES, SCÈNES DE LA VIE CONJUGALE), la cruauté en moins. Ostlund construit avec rigueur un récit divisé en chapitres quotidiens, imprimant à son film le rythme régulier d'un métronome, accents vivaldiens en prime. Il y insère aussi quelques trouvailles insolites de même que de superbes prises de vue des paysages alpins, qui créent paradoxalement un étrange effet de cloisonnement. L'interprétation est très juste et homogène. (Texte rédigé en octobre 2014, dans le cadre du Festival du nouveau cinéma de Montréal)

Texte : Jean Beaulieu

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Hongr. 2018. Film d'animation de Milorad Krstic. Classement: 13 ans +.

Venue soigner sa kleptomanie auprès d'un éminent psychothérapeute, une voleuse d'oeuvres d'art vient plutôt en aide à ce dernier, en réunissant les treize chefs-d'oeuvre de la peinture qui hantent ses cauchemars, exposés dans les plus célèbres musées de la planète.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3