Aller au contenu principal
3

Jodorowsky's Dune

É.-U. 2013. Documentaire de Frank Pavich . En 1975, le cinéaste Alejandro Jodorowsky entreprend une ambitieuse adaptation de "Dune", le roman de science-fiction de Frank Herbert, mais faute de financement, le projet est abandonné. Compte rendu fascinant, profitant des talents de conteur de Jodorowsky. Réalisation inventive. Gracieuses animations des dessins préparatoires. Témoignages passionnants. (sortie en salle: 4 avril 2014)

Général
3

Jodorowsky's Dune (Jodorowsky's Dune)

Général Général

É.-U. 2013. Documentaire de Frank Pavich .

En 1975, le cinéaste Alejandro Jodorowsky entreprend une ambitieuse adaptation de "Dune", le roman de science-fiction de Frank Herbert, mais faute de financement, le projet est abandonné. Compte rendu fascinant, profitant des talents de conteur de Jodorowsky. Réalisation inventive. Gracieuses animations des dessins préparatoires. Témoignages passionnants. (sortie en salle: 4 avril 2014)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
Paris. 1974. Fort du succès de EL TOPO et de LA MONTAGNE SACRÉE, Alejandro Jodorowsky se fait offrir par le producteur Michel Seydoux une carte blanche pour son prochain projet. Le réalisateur d'origine chilienne porte son choix sur "Dune", le roman de science-fiction de Frank Herbert. Pour donner vie à son adaptation d'une folle ambition, le cinéaste réunit autour de lui le bédéiste français Moebius, le concepteur d'effets visuels américain Dan O'Bannon, l'illustrateur suisse H.R. Giger et le groupe rock anglais Pink Floyd. Pour l'interprétation, le réalisateur obtient contre toute attente l'accord de Mick Jagger, Orson Welles et Salvador Dali. Armés d'un scénario détaillé, illustré en "storyboard" par Moebius, Jodorowsky et Seydoux font la tournée des studios hollywoodiens pour recueillir les cinq millions de dollars qui manquent au budget. Mais aucun n'accepte de prendre le risque. Après deux ans de dur labeur, le projet est brutalement abandonné.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Du bonbon pour tous les amoureux du cinéma, ce compte-rendu fascinant d'une flamboyante entreprise avortée, qui évoque les inachevés "Don Quichotte" de Terry Gilliam et Orson Welles, profite de la présence extraordinaire de Jodorowsky, conteur hors pair animé par une passion sans borne et un humour irrésistible. Inventive, très colorée, la réalisation de Frank Pavich (le documentaire musical N.Y.H.C, inédit au Québec) intercale sans lourdeur les éloquentes images d'archives, les gracieuses animations à partir des dessins originaux et les passionnants témoignages de ceux qui ont cru au rêve du cinéaste visionnaire. Lequel constate avec soulagement dans le film que la décevante adaptation de "Dune" par David Lynch, parue en 1984, n'a rien à voir avec son propre travail préparatoire, dont on retrouve en revanche les traces dans plusieurs films de science-fiction subséquents: STAR WARS, FLASH GORDON, TERMINATOR, CONTACT, etc. Sans oublier bien sûr le ALIEN de Ridley Scott, dont la terrifiante créature a été conçue par H.R. Giger, et le scénario signé Dan O'Bannon.

Texte : Louis-Paul Rioux

Revue de presse

D’un messie à l’autre

[L']adaptation ne fut jamais tournée. Un documentaire passionnant, JODOROWSKY'S DUNE, revient sur la production avortée de ce qui, au dire de plusieurs, constitue le plus grand film de science-fiction qui aurait pu être.

Jodorowsky's Dune Frank Pavich

Le Rendez-vous manqué

[Jodorowsky] voulait «violer» l'oeuvre de Frank Herbert, mais il aura vécu un coït interrompu, (...) personne à Hollywood ne voulant produire le film d'un type en apparence incontrôlable - car c'est bien lui en particulier qu'on craignait.

Jodorowsky's Dune Frank Pavich

Mondes possibles

À défaut d’avoir été tournée, la fameuse adaptation de DUNE par Alejandro Jodorowsky (...) a droit ici à un coup de chapeau élégant via cette œuvre hybride - mi-documentaire, mi-hommage dégoulinant - bien menée par le réalisateur Frank Pavich.

Jodorowsky's Dune Frank Pavich

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3