Go to main content
5

Finissant(e)s

Qué. 2013. Docufiction de Rafaël Ouellet avec Carla Turcotte, Alexandre Soucy, Maude Lavoie Lebel. Alors qu'elle tourne durant l'été un documentaire sur les projets d'avenir des jeunes de son village du Témiscouata, une adolescente est témoin d'événements dramatiques ou mystérieux. Exercice expérimental modeste et plutôt prétentieux. Portrait de futurs adultes attachant mais superficiel. Images expressives. Jeu un brin affecté de C. Turcotte. (sortie en salle: 1 mars 2013)

En attente de classement
5

Finissant(e)s (Finissant(e)s)

En attente de classement En attente de classement

Qué. 2013. Docufiction de Rafaël Ouellet avec Carla Turcotte, Alexandre Soucy, Maude Lavoie Lebel.

Alors qu'elle tourne durant l'été un documentaire sur les projets d'avenir des jeunes de son village du Témiscouata, une adolescente est témoin d'événements dramatiques ou mystérieux. Exercice expérimental modeste et plutôt prétentieux. Portrait de futurs adultes attachant mais superficiel. Images expressives. Jeu un brin affecté de C. Turcotte. (sortie en salle: 1 mars 2013)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Après leur bal des finissants, les élèves de l'école secondaire de Dégelis passent un dernier été dans ce village du Témiscouata, avant de partir étudier à Rimouski, Québec ou Montréal. Tout en profitant de ses derniers moments avec ses amis, Carla, qui se destine à des études en communications à Montréal, entreprend d'interroger, caméra au poing, les autres jeunes de sa bourgade, histoire de connaître leurs projets et leurs craintes face à l'avenir. Parallèlement, la région est le théâtre de divers événements dramatiques ou mystérieux.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Tourné en 2009, un an après NEW DENMARK, ce film-laboratoire du réalisateur de CAMION, largement fondé sur l'improvisation, s'amuse à brouiller la frontière entre documentaire et fiction. Hélas, le résultat n'est guère engageant. Bien qu'attachant, le portrait de ces jeunes au seuil de l'âge adulte demeure superficiel, les moments bucoliques banals traînent en longueur et les différents éléments dramatiques restent délibérément à l'état d'ébauche, suscitant l'indiffférence. D'où un exercice expérimental à la fois modeste et plutôt prétentieux, toutefois rehaussé par des images expressives et une trame musicale envoûtante de Man an Ocean. Vedette non-professionnelle de NEW DENMARK, Carla Turcotte se révèle toujours aussi cinégénique, mais le fait d'être filmée sous tous les angles, et en permanence, l'incite parfois à jouer pour la caméra.

Texte : Louis-Paul Rioux

Revue de presse

Un Parfum de fin du monde

(...) [Ouellet] a choisi une esthétique filmique hybride entre fiction et documentaire. Cette approche hybride, à défaut (...) de faire oublier certaines faiblesses du scénario, permet (...) de donner au film une couleur particulière qui ne laisse pas indifférent.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

Docufiction et rites de passage

Malgré cette impression de no man's land perceptuel (...), les personnages (fictifs ou non?) qui peuplent ce huis clos gaspésien transpirent d'une authenticité et d'une tranparence qui donnent son épaisseur au film. (...) Toutefois, la trame de fond n'est jamais pesante ni moralisatrice.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

Le Blues de l'adolescence

Au-delà de ces «témoignages», Ouellet s'attarde surtout à saisir le blues de l'adolescence, particulièrement aigu dans un endroit où l'on doit (...) tout quitter pour se refaire une nouvelle vie ailleurs. (...) le cinéaste isole certains moments plus insouciants, (...) ponctués (...) par la très belle trame musicale de Man on Ocean.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

Fiction and Reality Are Never Far

The narrative takes a swerving left turn at the end with the insertion of a dramatic element that feels out of sync with the rest of the film. But by then, Ouellet has already won us over with this insightful, episodic look at a generation of Québecois youth coming of age.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

Un Morceau de village dans nos poches

Dans ce film teinté de mélancolie et de souvenirs, le réalisateur nous amène de nouveau à Dégelis, son village natal. (...) Présenté comme un docu-fiction, FINISSANT(E)S possède quelques petites perles de dialogues.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

À la verticale de l'été

(...) malgré son aspect exploratoire qui lui confère [des] inégalités, FINISSANT(E)S demeure un portrait contemplatif accessible et réussi. Faisant habile usage d’une musique planante, (...) Ouellet saisit (...) avec sensibilité l’essence d’une jeunesse qui ne change pas tant que ça au fil du temps.

Finissant(e)s Rafaël Ouellet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3