Go to main content
5

Donneur anonyme (Delivery Man)

É.-U. 2013. Comédie dramatique de Ken Scott avec Vince Vaughn, Cobie Smulders, Chris Pratt. Un ex-donneur de sperme immature apprend que 142 de ses 533 enfants biologiques veulent connaître son identité. Remake adouci et consensuel d'un succès du cinéma québécois. Prémisse originale. Bonne exploitation du décor new-yorkais. Interprétation sympathique de Vince Vaughn. (sortie en salle: 22 novembre 2013)

Général
5

Donneur anonyme (Delivery Man)

Général Général

É.-U. 2013. Comédie dramatique de Ken Scott avec Vince Vaughn, Cobie Smulders, Chris Pratt.

Un ex-donneur de sperme immature apprend que 142 de ses 533 enfants biologiques veulent connaître son identité. Remake adouci et consensuel d'un succès du cinéma québécois. Prémisse originale. Bonne exploitation du décor new-yorkais. Interprétation sympathique de Vince Vaughn. (sortie en salle: 22 novembre 2013)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Buena Vista
Au moment où sa petite amie Emma lui annonce qu'elle souhaite poursuivre seule sa grossesse, David Wozniak, quadragénaire immature ayant fait de nombreux dons de sperme dans sa jeunesse, apprend que 142 de ses 533 enfants biologiques veulent faire lever juridiquement la clause d'anonymat. Son ami Brett, avocat médiocre, lui fait promettre de ne pas ouvrir l'enveloppe contenant le dossier de chacun des plaignants. Mais sa curiosité prend le dessus. Au risque de négliger son travail de livreur pour la boucherie de son père, David se renseigne sur chacun de ses enfants biologiques, leur rend visite incognito et va même jusqu'à s'improviser ange gardien auprès d'eux. Pendant ce temps, la presse fait ses choux gras de l'affaire Starbuck, surnom donné à David dans les médias. Ce dernier tremble devant la perspective d'être démasqué. Et plus encore à l'idée qu'Emma ne découvre le pot aux roses.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En adaptant lui-même à Hollywood (pour les studios Dreamworks) son grand succès STARBUCK, le Québécois Ken Scott (LES DOIGTS CROCHES) semble avoir voulu viser un auditoire plus familial. Mal lui en prît. Personnages moins abrasifs, bons sentiments démultipliés, humour consensuel, l'insolence de la matière première a visiblement été atténuée, de telle sorte que DELIVERY MAN fait pâle figure au côté du modèle. Cela dit, Ken Scott signe une réalisation honnête, qui exploite judicieusement les nombreuses possibilités visuelles de la ville de New York, où l'action a été transposée. Au coeur d'une distribution peu relevée, Vince Vaughn (WEDDING CRASHERS) compose un père ange gardien sympathique, à défaut d'être vraiment convaincant.

Texte : Manon Dumais

Revue de presse

Le Syndrome de Peter Pan

Ken Scott a refait grosso modo la même chose, avec des rebondissements identiques et les ingrédients éprouvés. (...) La mise en scène est efficace, sans plus, et le remake n’apporte pas grand-chose de neuf à l’histoire, si ce n’est d’être plus accessible pour son public cible.

Donneur anonyme Ken Scott

Copie conforme

(...) même si ce remake est une réussite dans les circonstances, on lui préférera quand même toujours le STARBUCK original. Chris Pratt (...) fait du bon boulot, mais il ne peut faire oublier - à l'impossible nul n'est tenu - l'irrésistible Antoine Bertrand.

Donneur anonyme Ken Scott

A Heartfelt Celebration of Parenthood

Where so many laffers rush to dismiss raw emotion with an ironic wink, Scott isn’t afraid to get sentimental. In fact, he embraces the possibility, serving up a film that overflows with touching moments between a father and the children he never knew.

Donneur anonyme Ken Scott

Propos de...

"Je sais qu’il y a des gens qui s’opposent aux remakes pour certaines raisons. Je me considère avant tout comme quelqu’un qui raconte des histoires; pour moi, un remake, c’est raconter l’histoire à des gens qui n’ont pas accès à l’original."

Donneur anonyme Ken Scott

Le Charme opère encore

Scénarisant et réalisant lui-même cette version américaine de son propre film, Ken Scott ne s'est pas trop éloigné de la recette (gagnante) de STARBUCK. Le cinéaste québécois s'est contenté d'américaniser légèrement son histoire (...), tout en conservant la structure de son récit.

Donneur anonyme Ken Scott

Propos de...

"Quand on voit DONNEUR ANONYME, on y trouve beaucoup de l'ADN de Ken [Scott]. De nos jours, un film est soit une comédie, soit un drame, soit du sentiment. Mais (...) celui-ci est vraiment imprévisible. On ne sait jamais, d'une scène à l'autre, si on va être ému ou tendu. Et c'est ce qui m'a le plus intéressé."

Donneur anonyme Ken Scott

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3