Aller au contenu principal
3

Absences

Qué. 2013. Documentaire de Carole Laganière . Pour comprendre le sentiment qu'elle éprouve vis-à-vis sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer, la cinéaste va au devant de personnes confrontées au phénomène de l'absence. Oeuvre contemplative qui traduit en images et en émotions un concept abstrait. Réalisation attentive. Belles compositions visuelles. Montage souple. Protagonistes très attachants. (sortie en salle: 20 septembre 2013)

Général
3

Absences (Absences)

Général Général

Qué. 2013. Documentaire de Carole Laganière .

Pour comprendre le sentiment qu'elle éprouve vis-à-vis sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer, la cinéaste va au devant de personnes confrontées au phénomène de l'absence. Oeuvre contemplative qui traduit en images et en émotions un concept abstrait. Réalisation attentive. Belles compositions visuelles. Montage souple. Protagonistes très attachants. (sortie en salle: 20 septembre 2013)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
ONF
Devant sa mère atteinte de la maladie d'Alzheimer, Carole Laganière éprouve un triste sentiment d'abandon. Pour mieux le comprendre, la cinéaste est allée au devant de personnes qui sont elles aussi confrontées au phénomène de la perte, du vide, de l'absence. Nathalie, une jeune Québécoise, quadrille la ville de Toronto à la recherche de sa soeur disparue il y a quatre ans. Ines, une immigrante croate, retourne dans son pays avec l'espoir de retrouver sa mère, qui avait abandonné sa famille durant la guerre en 1993. Deni, un écrivain élevé aux États-Unis par son père excentrique, part en quête de ses racines en Gaspésie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La réalisatrice de L'EST POUR TOUJOURS s'avance sur un terrain plus personnel avec cette oeuvre contemplative, visuellement inspirée, qui parvient à traduire en images et en émotions un concept abstrait, notamment à l'aide du leitmotiv de la chambre d'hôtel. Sans insister sur la douleur ressentie au contact de sa mère qui la quitte un peu plus à chaque jour, Carole Laganière place au contraire ces séquences crève-coeur sur le même pied d'égalité que celles de ses trois autres protagonistes, dans un montage souple et évocateur. Seul reproche: à seulement 75 minutes au compteur, on aurait aimé rester plus longtemps avec ces attachants participants.

Texte : Louis-Paul Rioux

Revue de presse

Ce manque qui tenaille

(...) ces quêtes entrelacées témoignent de la nécessité de savoir, sans laquelle la vie tombe en perte de sens. Mais même quand le manque est comblé, le trou trop longtemps béant fait mal encore. Les blessures d’enfance à travers la famille, pierre angulaire d’ABSENCES, font écho à celles que chacun porte en soi.

Absences Carole Laganière

À la recherche du temps perdu

Bien sûr, la matière du film de Laganière, produit par l'ONF, est lourde, chargée du poids des blessures infligées par ces absences sur les protagonistes. Mais les images font contrepoids à cette charge émotive. Elles sont d'une belle douceur.

Absences Carole Laganière

Vies marquées par des pertes

ABSENCES s'avère efficace grâce à la mise en scène sobre et effacée de Carole Laganière. La cinéaste laisse ses sujets évoluer librement devant sa caméra et se montre habile à saisir leur émotion quand elle se présente au lieu de chercher à la provoquer par certains artifices cinématographiques.

Absences Carole Laganière

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3