Aller au contenu principal
4

Survivre au progrès (Surviving Progress)

Qué. 2011. Documentaire de Mathieu Roy, Harold Crooks . Réflexion sur le progrès, dont les effets pervers et les pièges menacent aujourd'hui l'avenir de l'humanité. Données connues sur les périls écologiques, économiques et sociaux abordés sous un angle inédit. Défilé de têtes parlantes évité grâce à un riche habillage visuel. Intervenants clairs et articulés. (sortie en salle: 4 novembre 2011)

Général
4

Survivre au progrès (Surviving Progress)

Général Général

Qué. 2011. Documentaire de Mathieu Roy, Harold Crooks .

Réflexion sur le progrès, dont les effets pervers et les pièges menacent aujourd'hui l'avenir de l'humanité. Données connues sur les périls écologiques, économiques et sociaux abordés sous un angle inédit. Défilé de têtes parlantes évité grâce à un riche habillage visuel. Intervenants clairs et articulés. (sortie en salle: 4 novembre 2011)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Harold Crooks
Mathieu Roy
D'après le livre de Ronald Wright
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
S'inspirant du livre "A Short History of Progress" de Ronald Wright, ce documentaire entreprend d'explorer comment le progrès et ses pièges ont servi puis desservi la race humaine, de la période préhistorique à nos jours. Divers experts, dont Wright lui-même, l'astrophysicien Stephen Hawking, la primatologue Jane Goodall et le généticien écologiste David Suzuki, sonnent l'alarme au sujet des effets pervers du progrès, qui menacent l'avenir de l'humanité: surconsommation, pompage des ressources naturelles de la planète par des multinationales à la recherche du profit à court terme, dérives d'un système capitaliste trop déréglementé, crise de la dette, fossé croissant entre les riches et les pauvres, etc.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Bien qu'ils reprennent des éléments de THE INSIDE JOB (sur les dérives de Wall Street), AN INCONVENIENT TRUTH (sur les dangers liés à la surexploitation de la planète) et I.O.U.S.A. (sur la problématique de la dette), les auteurs ont le mérite d'aborder ces éléments connus sous un angle inédit. D'où un récit passionnant, resserré et bien documenté sur le passé, le présent et le devenir de l'être humain sur une Terre à bout de souffle. Triés sur le volet, les participants s'avèrent articulés et clairs. Du reste, les coréalisateurs ont su éviter le classique défilé de têtes parlantes en recourant à un habillage visuel riche. Lequel détourne cependant par moments l'attention du spectateur du discours pertinent et nécessaire formulé dans le film.

Texte : Louis-Paul Rioux

Revue de presse

Occuper le progrès

Quoi qu'il en soit, SURVIVRE AU PROGRÈS a le mérite de présenter lui-même un cas- limite qui expose finement les contradic- tions ou pièges du progrès tout en révélant avec ironie les insuffisances d'une politique de la prise de conscience de type pastoral.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Péril en la demeure

Le documentaire, aussi peu joyeux soit-il, ne cède pas au pessimisme total. Les deux réalisateurs apportent des pistes de réflexion et de solution, comme la biologie synthétique qui pourrait un jour fabriquer du pétrole grâce à des bactéries.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Vers des lendemains qui déchantent

(...) [SURVIVRE AU PROGRÈS] possède le mérite de bien vulgariser l'ensemble des problèmes planétaires (...), tant écologiques que financiers, avec des images souvent saisissantes, une musique inspirée et sans voix hors champ, laissant chaque intervenant s'exprimer.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Thought-Provoking and Brilliantly Crafted

Through interviews with some of the greatest minds of our era (...) and stunning montages of new and archival footage that dizzyingly take us through time and space (...), SURVIVING PROGRESS is as ambitious as it gets and pulls it off.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Un Film nécessaire

Le tout est abordé de façon intelligente et structurée, avec une approche très cinématographique et contemplative. La photographie de Mario Janelle est superbe, la musique de Michael Ramsey et Patrick Watson est envoûtante.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Éviter le piège

Avec l'aide de témoignages d'experts (...), d'images d'archives et d'une signature visuelle léchée, les deux cinéastes s'attaquent à un problème dérangeant (...). [Ils] ont réussi à trouver un bel équilibre entre l'emballage et le contenu, si bien que ce documentaire est tout sauf indigeste, malgré le sujet lourd.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Thinking Like Cro-Magnons

Roy and Crooks stuff a lot of ideas into this film, showing how over-population, over-consumption, environmental destruction and banking-gone-berserk are going a long way toward. (...) The real message is that it’s time (...) to realize we have to stop thinking like Cro-Magnons.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

Le Blues des sept milliards

SURVIVRE AU PROGRÈS est un film dense et austère qui aborde beaucoup des sujets dont nous abreuvent les téléjournaux (...). Après ce sombre état des lieux viennent les ébauches de solutions. (...) Ce film-là a beau être nécessaire, il donne sérieusement le cafard.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

État d’alerte

Hormis quelques images d’archives apportant une touche ludique à l’ensemble, le tout demeure d’une sécheresse absolue. Heureusement que certains intervenants (...) pimentent leurs propos d’une pointe d’humour, car malgré les solutions proposées, le futur s’annonce bien noir.

Survivre au progrès Mathieu Roy, Harold Crooks

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3