Go to main content
4

Goon - Dur à cuire (Goon)

Dimanche 01 Août à 13:35 | Cinépop

2011. Comédie de Michael Dowse avec Seann William Scott, Jay Baruchel, Marc-André Grondin. Repêché par les ligues mineures pour ses talents de bagarreur, un joueur de hockey inexpérimenté tente de gagner le respect de ses coéquipiers. Mélange irrésistible d'humour potache et de bons sentiments. Récit prévisible mené avec verve et énergie. Réalisation précise et dynamique. Interprétation dans le ton. (sortie en salle: 24 février 2012) (Sortie DVD: 24 février 2012)

13 ans + (violence, langage vulgaire)
4

Goon - Dur à cuire (Goon)

13 ans + (violence, langage vulgaire) 13 ans + (violence, langage vulgaire)

2011. Comédie de Michael Dowse avec Seann William Scott, Jay Baruchel, Marc-André Grondin.

Repêché par les ligues mineures pour ses talents de bagarreur, un joueur de hockey inexpérimenté tente de gagner le respect de ses coéquipiers. Mélange irrésistible d'humour potache et de bons sentiments. Récit prévisible mené avec verve et énergie. Réalisation précise et dynamique. Interprétation dans le ton. (sortie en salle: 24 février 2012)

Orangetown, New York. Un jour qu'il assiste à un match de hockey local, Doug Glatt, videur de boîte de nuit sans cervelle, est accidentellement mêlé à une bagarre avec un joueur qu'il envoie valser sans effort. Impressionné par son coup droit, l'entraîneur de l'équipe le recrute et lui enseigne les rudiments du patin. Puis, avant qu'il n'ait le temps de comprendre ce qui lui arrive, ce fils de médecin est repêché par une équipe des ligues mineures, à Halifax au Canada. Cantonné dans son rôle de brute de service, Doug a pour mandat de protéger Xavier Laflamme, un joueur talentueux, qui n'est plus le même depuis qu'il a subi un placage vicieux de la part de Ross Rhea, une brute plus redoutable encore que Doug. Avec persévérance, ce dernier tente de gagner le respect de ses coéquipiers ainsi que l'amitié de Laflamme qui, bientôt, devra de nouveau faire face à Rhea.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette variation canadienne sur l'esprit et les thèmes de SLAP SHOT tient étonnamment bien la route. En effet, l'humour potache, volontiers vulgaire, est d'une redoutable efficacité, la distribution ne ménage pas son enthousiasme, et le personnage campé par Seann William Scott (AMERICAN PIE), épatant dans un contre-emploi, reste attachant et vrai malgré les gros traits du tableau. En outre, le mélange d'enjeux virils et de bons sentiments fonctionne, et les commentaires en sous-texte (notamment sur l'homophobie dans le milieu du hockey) donnent lieu à quelques scènes mémorables. Bien que prévisible, le récit concocté par Evan Goldberg (SUPERBAD, PINEAPPLE EXPRESS) et l'acteur Jay Baruchel (THE TROTSKY) est du reste mené avec verve et énergie. La réalisation précise de Michael Dowse (IT'S ALL GONE PETE TONG, FUBAR) dynamise un récit bien cadencé, trop rapide pour que le spectateur ne puisse s'arrêter aux invraisemblances.

Texte : François Lévesque

COMMENTAIRES

29 mai 2018, 15:05:31

Par : William Comtois-jean, Montréal

Le film metait en vedette Marc-Andre Grondin, il fallait que je le vois. Finalement, je me le suis aussi achete. Pour ceux qui savent c'est quoi et aiment les "goon", c'est une comedie sur mesure pour vous. Drole, bien interprete, et Seann William Scott est sexy, peu importe la chemise qu'il porte (s'il serait un gai, ce serait un BEAR, mon style prefere). La traduction quebecoise du film donne le ton particulier du film, et marie toute l'ensemble des repliques. J'ai ri...

J'attribue à ce film la Cote 3


Revue de presse

Knock-out

On se surprend à pouffer de rire devant des répliques vides comme: "Y'a l'air d'être menstrué de la face" (...). GOON - DUR À CUIRE est une comédie politiquement incorrecte qui devrait trouver un public chez les adolescents avides de hockey sans pitié.

Goon - Dur à cuire Michael Dowse

Durs à l'extérieur...

La mise scène de Dowse maintient un rythme effréné et le scénario multiplie les réparties qui feraient rougir un soudard. Le film GOON est grossier et ne s'en excuse pas, mais surtout, il a le coeur à la bonne place.

Goon - Dur à cuire Michael Dowse

Un Plaisir coupable

GOON: DUR À CUIRE, un genre de version 2012 de SLAP SHOT, a tout pour cartonner "coast to coast": une bonne dose de gags dangereusement efficaces, de bonnes scènes de hockey, quelques bagarres sanglantes et, en prime, une décapante version doublée "à la québécoise".

Goon - Dur à cuire Michael Dowse

Les Bad Boys

Portant sur l’acceptation de soi et la tolérance, ce récit d’apprentissage se décline en une irrésistible comédie politiquement incorrecte où les répliques, corsées et bien crues, font mouche. À des lieues du comique de situation des BOYS, GOON propose du temps de glace plus qu’énergique sans ralentir l’histoire.

Goon - Dur à cuire Michael Dowse

Le Nouveau SLAPSHOT? Oui et non

L'histoire est plus légère qu'un casque Jofa et aussi prévisible qu'une bagarre arrangée avec le gars des vues (...). Heureusement, l'humour est de la partie. Que ce soit au premier ou au troisième degré, GOON fait preuve d'un grand sens de l'autodérision, qui le sauve largement d'une inconduite de match.

Goon - Dur à cuire Michael Dowse

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2011. Drame psychologique de Céline Sciamma avec Zoé Héran, Malonn Lévana, Jeanne Disson. Classement: Général.

Emménageant avec sa famille dans une ville en banlieue de Paris, une fille de dix ans aux allures androgynes se fait passer pour un garçon auprès des enfants du coin. Accidentellement mise au courant, sa petite soeur la couvre, à condition d'intégrer sa bande de nouveaux amis.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3