Aller au contenu principal
6

Forces spéciales

Fr. 2011. Drame de guerre de Stéphane Rybojad avec Diane Kruger, Benoît Magimel, Djimon Hounsou. Alors qu'ils tentent de sauver une journaliste prise en otage par les talibans, les soldats d'une force spéciale de l'armée française sont pris en chasse par ces derniers. Oeuvre de propagante cynique et d'une grande vacuité sur l'engagement et le sacrifice. Invraisemblances à la pelle. Réalisation ostentatoire. Interprètes convaincus. (sortie en salle: 22 juin 2012)

13 ans + (violence)
6

Forces spéciales (Forces spéciales)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

Fr. 2011. Drame de guerre de Stéphane Rybojad avec Diane Kruger, Benoît Magimel, Djimon Hounsou.

Alors qu'ils tentent de sauver une journaliste prise en otage par les talibans, les soldats d'une force spéciale de l'armée française sont pris en chasse par ces derniers. Oeuvre de propagante cynique et d'une grande vacuité sur l'engagement et le sacrifice. Invraisemblances à la pelle. Réalisation ostentatoire. Interprètes convaincus. (sortie en salle: 22 juin 2012)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
À cause de son intérêt trop marqué pour une jeune femme victime des talibans, la journaliste française Elsa Casanova est prise en otage par Zaïef, un seigneur de guerre, qui la fait conduire avec son guide afghan à son repaire situé dans les montagnes du Pakistan. Craignant un incident diplomatique advenant son exécution, le gouvernement français ordonne le déploiement d'une unité de forces spéciales chargée de la ramener vivante. Mais la mission de libération, qui ne se déroule pas comme prévu, oblige les six hommes sous le commandement de l'officier Kovax à prendre le chemin de la montagne et du désert, dans l'espoir d'être récupérés par l'hélicoptère dont ils ont raté le rendez-vous. S'amorce pour eux une longue marche dans le désert, avec à leur poursuite les hommes de Zaïef.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette oeuvre de propagande visant à cautionner l'intervention française en Afghanistan s'appuie sur un scénario primaire aux ressorts éventés. Sur les thèmes de l'engagement et du sacrifice, l'intrigue enchaîne les situations périlleuses et retournements d'une profonde invraisemblance, que Stéphane Rybojad, un cinéaste issu du documentaire pour la télévision, dope aux stéroïdes au moyen d'une réalisation ostentatoire, plus attachée aux images qu'aux personnages. Travellings aériens, ralentis étudiés, musique pompière, son spectacle de mort et de guerre, d'une vacuité digne du PEARL HARBOR de Michael Bay, n'évite aucun lieu commun et dégage un parfum de cynisme accablant. Définis par à peine quelques traits, les personnages sont campés par des interprètes apparemment convaincus du bien-fondé de l'affaire.

Texte : Martin Bilodeau

Revue de presse

Pseudo-film de guerre

Un pseudo-film de guerre qui ressemble plus à un clip pour les forces armées qu'à un vrai long-métrage d'action. Scénario réduit au strict minimum.

Forces spéciales Stéphane Rybojad

Des Rambo bien de chez nous

(...) on en prend plein la vue, et plein les oreilles. S'intéresser à ce qui se passe dans le film, pour autant, ne va pas de soi.

Forces spéciales Stéphane Rybojad

Pas crédible

Le réalisateur aligne une accumulation de clichés sur les militaires (...) et enchaîne des scènes totalement surréalistes, sur des dialogues qui manquent de crédibilité.

Forces spéciales Stéphane Rybojad

Sans intérêt

FORCES SPÉCIALES (...) accumule les séquences sans intérêt (...). Ce qui se veut une grande aventure humaine ne dépasse jamais le carton-pâte et l'attrape-gogo.

Forces spéciales Stéphane Rybojad

Insoutenable

(...) le film (...) n'est qu'un insoutenable clip à la gloire de l'armée de terre. Musique illustrative, caméra sur ressort, vengeance et manichéisme.

Forces spéciales Stéphane Rybojad

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3