Goto main content
4

Tromper le silence

Can. 2010. Drame psychologique de Julie Hivon avec Suzanne Clément, Maxime Dumontier, Sébastien Huberdeau. Une photographe ayant mis en veilleuse ses ambitions artistiques retrouve l'inspiration auprès d'un jeune mécanicien tourmenté qu'elle prend pour modèle. Récit trouble à la progression très lente. Mise en scène nerveuse et elliptique, mais un peu affectée. Jeu puissant de M. Dumontier, dominant une distribution solide. (sortie en salle: 3 septembre 2010)

13 ans +
4

Tromper le silence (Tromper le silence)

13 ans + 13 ans +

Can. 2010. Drame psychologique de Julie Hivon avec Suzanne Clément, Maxime Dumontier, Sébastien Huberdeau.

Une photographe ayant mis en veilleuse ses ambitions artistiques retrouve l'inspiration auprès d'un jeune mécanicien tourmenté qu'elle prend pour modèle. Récit trouble à la progression très lente. Mise en scène nerveuse et elliptique, mais un peu affectée. Jeu puissant de M. Dumontier, dominant une distribution solide. (sortie en salle: 3 septembre 2010)

Depuis une sérieuse dispute avec son frère Fred, qui lui servait de modèle, Viviane, photographe professionnelle, a mis en veilleuse ses ambitions artistiques. Or, le hasard lui fait rencontrer Guillaume, un jeune mécanicien dont la photogénie naturelle l'inspire. Réticent, ce dernier se laisse convaincre de poser pour Viviane qui, retrouvant son énergie créatrice, fait de lui le sujet d'un projet d'exposition. Bientôt, l'artiste constate que le jeune homme, qui vit toujours chez ses parents, porte les stigmates d'un douloureuse expérience familiale, qui le rend asocial et autodestructeur. Tout en cherchant à percer le mystère de Guillaume, Viviane tente un rapprochement avec son frère.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après un premier essai modeste dans un registre doux-amer (CRÈME GLACÉE, CHOCOLAT ET AUTRES CONSOLATIONS), Julie Hivon aborde cette fois un sujet plus dramatique. Illustrant subtilement une relation trouble reposant sur les non-dits à l'aide d'une mise en scène nerveuse et elliptique, la réalisatrice cède néanmoins à certains tics d'auteur. À preuve, ces images d'un glacis bleuté qui figent par moments les sentiments. Également, ces flashbacks laborieux et inaboutis, bien qu'originaux par leurs dialogues en voix-off, qui ralentissent la progression de l'intrigue en insistant un peu trop longuement sur le conflit frère-soeur sans le développer suffisamment. Toutefois, lorsque le scénario pivote sur son véritable axe, soit le mystère entourant le jeune mécanicien, le récit prend un second souffle et nous emmène ailleurs dans l'émotion. Dominant une distribution solide, Maxime Dumontier (TOUT EST PARFAIT) confirme les espoirs fondés sur lui.

Texte : Jean Beaulieu

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:49:48

Par : Pascal Grenier, Montréal

Deuxième long métrage de la Québécoise Julie Hivon (Crème glacée, chocolat et autres consolations) qui raconte l'histoire un brin tordue qui se développe entre une photographe et son modèle rebelle. Nettement supérieur à son premier effort, le film s'enlise toutefois dans le dernier tiers avec une surcharge d'éléments mélodramatiques qui gâche un peu la sauce.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3