Goto main content
3

Trois Temps après la mort d'Anna

Can. 2010. Drame psychologique de Catherine Martin avec Guylaine Tremblay, François Papineau, Denis Bernard. Foudroyée par l'assassinat de sa fille unique, une femme quitte Montréal et s'installe dans la maison de campagne familiale, où elle renonce à tout désir de vivre. Bouleversant récit méditatif sur le deuil. Mise en scène sobre et maîtrisée. Images d'une grande beauté. Jeu subtil et émouvant de G. Tremblay. (sortie en salle: 13 août 2010)

Général
3

Trois Temps après la mort d'Anna (Trois Temps après la mort d'Anna)

Général Général

Can. 2010. Drame psychologique de Catherine Martin avec Guylaine Tremblay, François Papineau, Denis Bernard.

Foudroyée par l'assassinat de sa fille unique, une femme quitte Montréal et s'installe dans la maison de campagne familiale, où elle renonce à tout désir de vivre. Bouleversant récit méditatif sur le deuil. Mise en scène sobre et maîtrisée. Images d'une grande beauté. Jeu subtil et émouvant de G. Tremblay. (sortie en salle: 13 août 2010)

Foudroyée par l'assassinat de sa fille unique, violoniste dans un quatuor à cordes, Françoise quitte Montréal et s'installe, seule et en plein hiver, dans la maison de campagne où ont jadis vécu sa mère et sa grand-mère. Inconsolable, elle finit par renoncer à tout désir de vivre. Au point de s'étendre un matin dans la neige, dans l'espoir d'y mourir de froid. Mais Édouard, un peintre solitaire, la découvre juste à temps et ramène à la vie celle qu'il avait connu et aimé alors qu'ils étaient adolescents. Grâce à la présence rassurante de ce voisin taciturne et à celle, fantomatique, des trois femmes importantes de son existence, Françoise reprend peu à peu goût à la vie.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après MARIAGES et DANS LES VILLES, Catherine Martin continue d'explorer dans ce magnifique et bouleversant troisième long métrage de fiction ses thèmes privilégiés, dont le rapport à la nature et la filiation au féminin. La cinéaste illustre avec sincérité, à travers un scénario qui se décline à la façon d'une partition musicale, le douloureux processus de deuil d'une mère éplorée. Pour traduire son isolement, l'auteure recourt à des images d'une nature enneigée à l'infini, à la fois belle et hostile, photographiée avec grâce par Michel La Veaux. Pour communiquer sa douleur muette, la réalisatrice s'appuie sur le jeu d'une Guylaine Tremblay sobre et habitée, qu'elle filme le plus souvent seule devant la caméra et emmurée dans le silence. Malgré quelques répliques au ton un peu trop littéraire, TROIS TEMPS APRÈS LA MORT D'ANNA coule, fluide, tel une rivière dont la mise en scène maîtrisée contrôlerait le débit. Outre Tremblay, qui trouve ici un de ses plus beaux rôles au cinéma, on ne saurait passer sous silence la performance tout en nuances de l'excellent François Papineau.

Texte : André Lavoie

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

1979. Pierre reprend en main la ferme de son père. Dix-sept ans plus tard, marié et père à son tour, il lutte pour maintenir l'entreprise familiale à flot, dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3