Aller au contenu principal
3

La Nuit, elles dansent

Qué. 2010. Documentaire de Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault . Au Caire, une quadragénaire entraîne ses filles à la danse du ventre, métier qu'elle a elle-même appris de sa mère. Portrait impudique et révélateur. Réalisation attentive ponctuée de moments de poésie inattendus. Photo et habillage sonore recherchés. Protagoniste centrale fascinante. (sortie en salle: 20 mai 2011)

Général
3

La Nuit, elles dansent (La Nuit, elles dansent)

Général Général

Qué. 2010. Documentaire de Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault .

Au Caire, une quadragénaire entraîne ses filles à la danse du ventre, métier qu'elle a elle-même appris de sa mère. Portrait impudique et révélateur. Réalisation attentive ponctuée de moments de poésie inattendus. Photo et habillage sonore recherchés. Protagoniste centrale fascinante. (sortie en salle: 20 mai 2011)

Genre :
Année :
Durée :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Les Films du 3 mars
Reda paie le loyer en gérant les engagements de ses filles, des danseuses du ventre qu'elle a elle-même formées. Mais cette profession, que la Cairote quadragénaire a apprise de sa mère, n'est guère respectée de nos jours. Qui plus est, sa progéniture lui cause bien des soucis. Amoureuse d'un jeune homme qui s'oppose à son projet de se rendre à Alexandrie, l'aînée endettée a le coeur brisé et refuse de quitter le lit. La cadette, taillée dans le même bois que sa mère, travaille dur et ment comme elle respire. La benjamine, encore mineure, a pour sa part renié Reda et vit chez son père. Lorsqu'elle est arrêtée en rentrant d'un mariage où elle a dansé, malgré son jeune âge, sa mère doit se rendre au poste de police pour calmer le jeu.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après le monde du hockey junior majeur québécois (JUNIOR), Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault ont trouvé dans la danse du ventre au Caire une autre discipline qui, fortement ancrée dans la réalité culturelle, donne lieu à une forme d'exploitation parentale aveugle. Le portrait impudique et révélateur qui en résulte, fruit d'une longue recherche sur le terrain, doit beaucoup à la présence de Reda Ibrahim Mohamed Ali, une figure centrale plus grande que nature. Les enjeux dramatiques sont nombreux (précarité financière, opprobre populaire, conflits familiaux, etc.), aussi les documentaristes privilégient-ils de longues séquences permettant à ceux-ci d'émerger d'eux-mêmes, sans l'intervention du montage. La réalisation attentive, avec moult plans serrés, fait quant à elle ressentir une vraie proximité avec les participantes. Quelques moments d'une poésie visuelle salutaire surviennent ici et là, tandis que la direction photo et l'habillage sonore, notamment la partition repiquée de Benoît Charest (LES TRIPLETTES DE BELLEVILLE), séduisent et mettent en valeur le clinquant ambiant plutôt que de le dénigrer.

Texte : François Lévesque

Revue de presse

Un Regard révérencieux sur l'autre

Dépaysant, étrange, sensuel, inusité, tel se présente LA NUIT, ELLES DANSENT, hommage aux femmes d'un lyrisme percutant, chronique familiale où la notion de transmission est plus forte que tout. (...) la caméra de Stéphane Thibault (...) filme cette faune bigarrée à la fois avec rigueur et sensualité.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

A Fascinating Documentary

[Lavigne and Thibault] followed (...) Reda and her three daughters for three months for this project, infiltrating their subjects’ most personal and unglamorous moments along with the razzle dazzle of their working nights. What emerges is a fascinating look at an idealized but misunderstood side of Egyptian culture through the eyes of those on the front lines.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Belly-Dancing Doc

Although the intense family drama is sometimes a bit much - a lot of the film seems to consist of women sitting around yelling at each other - the colourful dance scenes have an intoxicating ener­gy, and there’s no denying Lavigne and Thibault’s filmmaking talent.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Dignes Héritiers du cinéma direct

(...) au-delà des paillettes qui font rêver les petites filles et de l'icône à la fois adulée et honnie de la danseuse du ventre, le destin familial pèse sur les rêves sans lendemain de ces héroïnes d'un sombre quotidien. Un film simple et puissant auquel on peut prédire une belle moisson de prix.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Mille et une nuits

Même si la culture égyptienne semble vénérer ces danseuses des milles et une nuits, une fois les projecteurs éteints, essayez de trouver un homme qui laissera une de ces femmes voluptueuses épouser un de leurs fils... Chronique profonde et touchante d'un univers qui est à des milles et des milles du nôtre.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

With Artistry and Compassion

(...) documentaries suggest the filmmakers' sheer excitement that they're actually capturing the moment in which they find themselves, and this is perhaps the most vivid quality that permeates AT NIGHT, THEY DANCE. Much of this due to Thibault's extraordinary cinematography, sometimes achieved in hyper-cramped spaces, and Lavigne's acute sound work.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Nocturne cairote

La force du film doit (...) beaucoup au filmage, notamment dans l'exiguïté du domicile familial où la caméra a vite fait de devenir un des protagonistes. Le dénuement même des lieux (...) atteint à une réelle beauté. (...) L'épaisseur de la nuit (...) est (...) magnifiquement traduite par le travail de la caméra qui se plie à la lumière disponible sans jamais forcer les choses.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

Les Feux de la rampe sous les projecteurs

(...) les réalisateurs n'ont cherché ni à magnifier ni à déprécier leurs sujets. Ils ont opté pour une caméra intimiste qui capte la spontanéité des réactions de ces femmes (...). Les cinéastes s'immiscent dans le quotidien de ces quatre femmes avec une discrétion et un respect palpables qui permettent de grands moments de cinéma aux accents de vérité.

Nuit, elles dansent, La Isabelle Lavigne, Stéphane Thibault

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3