Aller au contenu principal
6

Transformers - La Revanche (Transformers - Revenge of the Fallen)

É.-U. 2009. Science-fiction de Michael Bay avec Shia LaBeouf, Megan Fox, John Turturro. Un étudiant est de nouveau appelé à sauver l'humanité menacée par un robot extraterrestre polymorphe assoiffé de vengeance. Suite insignifiante et racoleuse d'un film à succès. Humour douteux. Barrage interminable et confus d'explosions et de tôle froissée. Réalisation spectaculaire mais tonitruante. Interprétation caricaturale. (sortie en salle: 24 juin 2009)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
6

Transformers - La Revanche (Transformers - Revenge of the Fallen)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2009. Science-fiction de Michael Bay avec Shia LaBeouf, Megan Fox, John Turturro.

Un étudiant est de nouveau appelé à sauver l'humanité menacée par un robot extraterrestre polymorphe assoiffé de vengeance. Suite insignifiante et racoleuse d'un film à succès. Humour douteux. Barrage interminable et confus d'explosions et de tôle froissée. Réalisation spectaculaire mais tonitruante. Interprétation caricaturale. (sortie en salle: 24 juin 2009)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Une unité secrète de l'armée américaine combat les Decepticons, des robots extraterrestres polymorphes aux instincts destructeurs, avec l'aide des ennemis de ces derniers, les Autobots, commandés par le puissant Optimus Prime. Mais par malheur, ce dernier a rendu l'âme au cours d'un affrontement où il a sauvé la vie de l'étudiant Sam Witwicky, son ami humain. En compagnie de sa copine mécanicienne, de son compagnon de chambre trouillard et d'un ancien agent du gouvernement avec qui il a eu jadis maille à partir, Sam se rend en Égypte afin de trouver la matrice du pouvoir, un artefact capable de ressusciter Optimus. Mais ladite matrice est également convoitée par un Decepticon assoiffé de vengeance, qui veut l'utiliser pour activer une machine pouvant détruire le soleil et ainsi anéantir la race humaine.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Un scénario insignifiant aux motifs empruntés, un humour douteux ou carrément débile, une manière racoleuse de filmer Megan Fox comme une vulgaire pin up, une réalisation spectaculaire mais tonitruante, un montage hyperactif et confus, un interminable et épuisant festival de tôle froissée et d'explosions, une interprétation bêtement caricaturale, tels sont les ingrédients indigestes de ce deuxième TRANSFORMERS, de nouveau commis par Michael Bay (ARMAGEDDON, PEARL HARBOR). En somme, un divertissement décervelé aux allures de film-catastrophe, catastrophique à tout point de vue.

Texte : Louis-Paul Rioux

COMMENTAIRES

21 juillet 2017, 21:30:28

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Le scénario n'a ni queue ni tête et le montage est clippé au détriment de la cohérence. On s'amuse parfois du côté grossier et pompeux de l'ensemble. Ce TRANSFORMERS 2 est une méga-machine ridicule qui frise l'extrême droite.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3