Goto main content
4

J'ai tué ma mère

Can. 2009. Comédie dramatique de Xavier Dolan avec Xavier Dolan, Anne Dorval, Suzanne Clément. Le dur passage à l'âge adulte d'un adolescent précieux à couteaux tirés avec sa mère, une femme un peu commune, qui l'a élevé seule. Premier film personnel, spontané et d'une grande vivacité. Démarche opiniâtre et modeste portée par un bel enthousiasme créateur. Grammaire cinématographique empruntée. Acteurs bien dirigés. A. Dorval formidable. (sortie en salle: 5 June 2009)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

J'ai tué ma mère (J'ai tué ma mère)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Can. 2009. Comédie dramatique de Xavier Dolan avec Xavier Dolan, Anne Dorval, Suzanne Clément.

Le dur passage à l'âge adulte d'un adolescent précieux à couteaux tirés avec sa mère, une femme un peu commune, qui l'a élevé seule. Premier film personnel, spontané et d'une grande vivacité. Démarche opiniâtre et modeste portée par un bel enthousiasme créateur. Grammaire cinématographique empruntée. Acteurs bien dirigés. A. Dorval formidable. (sortie en salle: 5 June 2009)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Hubert, 16 ans, ne supporte plus Chantale, sa mère. Tout en elle l'irrite, depuis son comportement un rien vulgaire jusqu'à sa garde-robe de mauvais goût. Mais le garçon a beau l'accabler de reproches, celle-ci feint l'indifférence ou s'abandonne au jeu de l'engueulade, le temps d'un éclat vite oublié. Lorsqu'il lui annonce son projet de quitter la maison pour aller vivre avec son meilleur ami Antonin, elle cède sans réfléchir, mais quelques jours plus tard, elle se dédit. Ne vient-elle pas d'apprendre, par la maman d'Antonin rencontrée par hasard, que leurs fils sont amants? Lorsqu'Hubert, furieux, fugue et trouve abri chez une enseignante sensible à sa cause, Chantale, de guerre lasse, se tourne vers le père du garçon afin qu'il l'aide à faire entendre raison à leur fils.

L’AVIS DE MEDIAFILM

J'AI TUÉ MA MÈRE est en soi un petit miracle. Produit à compte d'auteur, avec la fougue et l'opiniâtreté de la jeunesse, ce premier long métrage de Xavier Dolan, 20 ans, affiche certains défauts caractéristiques des premières oeuvres. À commencer par une grammaire un peu empruntée (à la Nouvelle Vague et à Wong Kar-wai, entre autres) et une intensité dramaturgique inégale. Mais la fraîcheur et la vivacité du traitement rendent ces défauts aussi indispensables au charme du film que ses qualités, fort nombreuses au demeurant: un filmage direct et frontal, qui laisse réellement percer la voix d'un auteur et tire le meilleur parti de moyens techniques limités; des dialogues intelligents et criants de vérité; enfin, une direction d'acteurs impeccable, qui met en valeur la formidable Anne Dorval, inoubliable en cible indestructible du fils précieux et intransigeant défendu par le cinéaste avec aplomb et une bienheureuse abnégation.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.

Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3