Aller au contenu principal
3

Laisse-moi entrer (Lat den Ratte Komma In)

Suèd. 2008. Drame fantastique de Tomas Alfredson avec Kare Hedebrant, Lina Leandersson, Per Ragnar. Un écolier solitaire, persécuté par des camarades de classe, se lie d'amitié avec une jeune vampire qui l'aide à trouver en lui-même le courage de se défendre. Variation intelligente et fine sur un mythe connu. Scénario habile reposant sur la psychologie des personnages. Climat insolite bien forgé. Photographie nocturne sublime. Réalisation experte, économe d'effets. Jeunes interprètes très convaincants. (sortie en salle: 21 novembre 2008) (Sortie DVD: 21 novembre 2008)

13 ans + (horreur)
3

Laisse-moi entrer (Lat den Ratte Komma In)

13 ans + (horreur) 13 ans + (horreur)

Suèd. 2008. Drame fantastique de Tomas Alfredson avec Kare Hedebrant, Lina Leandersson, Per Ragnar.

Un écolier solitaire, persécuté par des camarades de classe, se lie d'amitié avec une jeune vampire qui l'aide à trouver en lui-même le courage de se défendre. Variation intelligente et fine sur un mythe connu. Scénario habile reposant sur la psychologie des personnages. Climat insolite bien forgé. Photographie nocturne sublime. Réalisation experte, économe d'effets. Jeunes interprètes très convaincants. (sortie en salle: 21 novembre 2008)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
Par un vigoureux soir d'hiver, Oskar, un écolier persécuté par ses camarades de classe, fait la connaissance d'Eli, jeune voisine apparemment insensible au froid, nouvellement installée dans son HLM. Leurs solitudes respectives les soudent immédiatement. Perspicace, Eli, qui ne sort que la nuit, prodigue quelques conseils à son ami sur la façon dont il devrait riposter à ses assaillants. En contrepartie, Oskar lui enseigne l'alphabet morse afin de pouvoir communiquer au travers de la cloison qui sépare leurs appartements. Mais tandis que le garçon se découvre un courage insoupçonné, le ventre d'Eli gronde dangereusement. En manque de sang humain.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le Suédois Tomas Alfredson propose une variation intelligente et fine sur un mythe connu, qu'il dépouille de ses habituels clichés (crucifix, cercueils et tresses d'ail) pour lui injecter une forte dose de mélancolie scandinave. Le scénario d'Ajvide Lindqvist, tiré de son propre roman, parle des familles disloquées, de la solitude des enfants et du poids de l'immortalité, s'appuyant pour avancer sur la psychologie des deux principaux protagonistes, fort bien campés, et sur des développements espacés, parfois subliminaux, qui donnent à l'ensemble l'aspect d'un rêve éveillé dans lequel la vampire serait l'ombre, ou le double, du gamin. Dans les nombreuses (et superbes) scènes nocturnes, la blancheur diaphane de ce dernier, ainsi que la neige au sol, constituent les principales sources de lumière. C'est là un des aspects saillants de la mise en scène experte d'Alfredson, qui à coups d'idées analogiques simples, puis d'effets fantastiques et gore discrets, forge un puissant climat insolite.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3