Aller au contenu principal
3

Milk

É.-U. 2008. Drame biographique de Gus Van Sant avec Sean Penn, James Franco, Emile Hirsch. La vie du militant pour les droits des gays Harvey Milk, assassiné en 1978 par un confrère homophobe, moins d'un an après avoir été élu au conseil municipal de San Francisco. Portrait fascinant et honnête d'un homme politique qui a marqué l'histoire américaine. Scénario rigoureux maniant fort bien l'ellipse. Réalisation élégante, dans la retenue. Production technique haut de gamme. Interprétation supérieure. (sortie en salle: 5 décembre 2008)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Milk (Milk)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2008. Drame biographique de Gus Van Sant avec Sean Penn, James Franco, Emile Hirsch.

La vie du militant pour les droits des gays Harvey Milk, assassiné en 1978 par un confrère homophobe, moins d'un an après avoir été élu au conseil municipal de San Francisco. Portrait fascinant et honnête d'un homme politique qui a marqué l'histoire américaine. Scénario rigoureux maniant fort bien l'ellipse. Réalisation élégante, dans la retenue. Production technique haut de gamme. Interprétation supérieure. (sortie en salle: 5 décembre 2008)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Récompenses
En compagnie de son amant Scott Smith, Harvey Milk, quarante ans, quitte New York pour San Francisco. Dans Castro Street, artère commerçante d'un quartier ouvrier pris d'assaut par la communauté homosexuelle, il ouvre un magasin d'articles de photographie. Plus qu'un commerce, le lieu devient rapidement le point de ralliement des militants gays, que Milk galvanise par ses rêves d'obtenir un poste à la mairie. Il s'y prendra à quatre reprises avant d'être finalement élu conseiller municipal, en 1977, où il pilote l'offensive californienne contre un projet de loi autorisant la discrimination contre les homosexuels. Le 27 novembre 1978, trois semaines après avoir remporté cette bataille, Milk et le maire de San Francisco, ligués contre un conseiller de droite homophobe, sont abattus par lui en plein hôtel de ville.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après quelques opus quasi expérimentaux (ELEPHANT, LAST DAYS, PARANOID PARK) Gus Van Sant marque ici un retour à un cinéma plus proche des TO DIE FOR et GOOD WILL HUNTING qui l'ont fait connaître auprès du grand public. Le but est évidemment de rendre plus accessible le héros du titre, bien connu de la communauté gay dont il demeure une figure marquante, beaucoup moins en dehors de celle-ci. À cet égard, Van Sant et le jeune scénariste Dustin Lance Black (la télésérie «Big Love») ont frappé fort et juste avec ce portrait honnête, puissant et universel d'un charismatique pionnier de la politique, emblématique par ailleurs d'une nation qui progresse à petits pas et recule à grandes enjambées sous l'assaut de la violence. D'entrée de jeu pourtant, la construction en flashback du scénario laissait présager une oeuvre conventionnelle et peu inspirée. Puis, la force des personnages, tant au centre (l'énergique Sean Penn est épatant) qu'en périphérie (où Josh Brolin et James Franco dominent), prennent le dessus et la très haute qualité de la mise en scène, tout en retenue, porte le film à des hauteurs inattendues.

Texte : Martin Bilodeau

Revue de presse

Yes We Can!

Le réalisme des dialogues, les personnages solides et le caractère historique de la chose placent le film à l'antithèse d'un éthéré LAST DAYS-supposément-pas-inspiré-pantoute-de- Kurt-Cobain. (...) Émouvant, souvent méconnaissable, (...) Penn s'avère véritablement bouleversant.

Milk Gus Van Sant

Vie et mort d'un martyr

Grâce à une mise en scène près du cinéma-vérité, (...) dans laquelle s'imbriquent judicieusement des films d'archives, Van Sant redonne au biopic ses lettres de noblesse. Toujours captivant, tour à tour bouleversant, instructif, choquant et drôle (...), MILK s'avère une leçon d'histoire essentielle.

Milk Gus Van Sant

Un des grands films de l'année

La narration que livre Milk/Penn permet de revivre les moments importants de sa vie, et les extraits de films d’archives de même que la reconstitution de scènes complètent le portrait sensible de cet humaniste. (...) L’humour, un outil précieux dans tout contexte dramatique, se pointe souvent pour alléger l’ambiance.

Milk Gus Van Sant

Si loin, si près?

Insérant habilement de vraies scènes d’archives au récit, Van Sant recrée l’époque de façon très convaincante, sans toutefois ne jamais tomber dans les aspects plus folkloriques. Il a aussi su réunir autour de Penn une galerie d’excellents interprètes, parmi lesquels se distingue notamment Josh Brolin.

Milk Gus Van Sant

Admirable Portrait

(...) plus que le récit d'une ascension, Black et Van Sant font le portrait d'un homme fragile mais pugnace. (...) Cela dit, (...) MILK est la douceur faite film. Pas une plaidoirie, pas un réquisitoire, mais un portrait, nuancé et fasciné, d'un homme qui a rêvé du pouvoir et qui a été piégé par lui.

Milk Gus Van Sant

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3