Aller au contenu principal
3

La Mémoire des anges

Qué. 2008. Film de montage de Luc Bourdon . Le Montréal d'autrefois, tel que vu à travers les images d'une centaine de productions de l'Office national du film du Canada. Savant hommage à la ville, sous forme de patchwork. Extraits choisis d'une valeur inestimable. Montage consciencieux. (sortie en salle: 17 octobre 2008)

Général
3

La Mémoire des anges (La Mémoire des anges)

Général Général

Qué. 2008. Film de montage de Luc Bourdon .

Le Montréal d'autrefois, tel que vu à travers les images d'une centaine de productions de l'Office national du film du Canada. Savant hommage à la ville, sous forme de patchwork. Extraits choisis d'une valeur inestimable. Montage consciencieux. (sortie en salle: 17 octobre 2008)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Montage :
Pays :
Distributeur :
ONF
Le Montréal d'autrefois revit à l'écran à travers les images d'une centaine de courts et longs métrages produits par l'Office national du film du Canada au cours de ses quatre premières décennies d'existence. L'activité portuaire, la scène musicale, la place de l'Église, la vie ouvrière, la fièvre du hockey et les belles heures du «Red Light» ne sont que quelques-uns des chapitres de cet album de famille collectif dans lequel apparaissent Raymond Lévesque, Geneviève Bujold, Félix Leclerc, Oscar Peterson et Igor Stravinsky.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le vidéaste Luc Bourdon a pris le parti de la suggestion et de l'introspection pour rendre avec LA MÉMOIRE DES ANGES un savant hommage, sous forme de patchwork sans voix-off ni musique ajoutée, à un Montréal qui n'existe plus, sur les ruines duquel a été construit celui d'aujourd'hui. La valeur inestimable des extraits (pigés dans les films de Jutra, Carle, Arcand, Devlin, Portugais et plusieurs dizaines d'autres) et l'assemblage, par un montage consciencieux qui fait couler le film tel un fleuve majestueux, font oublier la regrettable absence d'identification à l'écran des images choisies.

Texte : Martin Bilodeau

Revue de presse

Montréal la fugace

(...) Bourdon s'est payé un trip d'archiviste doublé d'un défi colossal. Sans choisir clairement le camp de l'essai, du documentaire ou de la fiction en patchwork, il a assemblé des extraits provenant de 120 films (...). Le résultat est aussi imposant qu'enlevant.

Mémoire des anges, La Luc Bourdon

Infiniment Montréal

L'assemblage de ces images en couleur ou en noir et blanc, en 35 ou en 16 mm, tirées de fictions ou de documentaires, est étonnamment homogène, alors que des liens géographiques ou thématiques se tissent entre elles. Exercice un brin académique, LA MÉMOIRE DES ANGES comporte néanmoins de véritables moments de grâce.

Mémoire des anges, La Luc Bourdon

Montreal, open city

Elegant, funny and playful, THE MEMORIES OF ANGELS is mesmerizing, and it feels as though you’re in the middle of a retro dream. Bourdon was careful to include the music of the era too, so we get snippets of everyone from Oscar Peterson to Paul Anka.

Mémoire des anges, La Luc Bourdon

Retour vers le futur

LA MÉMOIRE DES ANGES fait retrouver un temps perdu, celui des années 50 et 60, mais avec un nouveau regard permis par le montage. (...) De cette mémoire se dégage non pas un parfum de nostalgie pour les temps anciens, mais le retour à la vie d’un temps marquant et pas si lointain. Le charme opère...

Mémoire des anges, La Luc Bourdon

Le Point de vue des anges

Construit au moyen de chutes et d'extraits de quelque 120 films produits à l'ONF entre 1950 et 1970, LA MÉMOIRE DES ANGES aurait pu n'être qu'un honnête travail d'archiviste, une anthologie (...). Or le film de Luc Bourdon (...) est un travail de création au sens plein, et une réussit exceptionnelle.

Mémoire des anges, La Luc Bourdon

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3