Goto main content
2

Everlasting Moments (Maria Larssons eviga ögonblick)

Dan. 2008. Drame de Jan Troell avec Maria Heiskanen, Mikael Persbrandt, Jesper Christensen. En Suède au début du vingtième siècle, une mère de famille nombreuse trouve réconfort et épanouissement dans l'art de la photographie. Portrait de femme chaleureux doublé d'une riche peinture d'époque. Personnages entiers et attachants. Mise en scène parfaitement maîtrisée. Travail exquis sur la lumière recréant la beauté surannée des photos d'époque. Composition admirable M. Heiskanen. (sortie en salle: 24 juillet 2009)

Général
2

Everlasting Moments (Maria Larssons eviga ögonblick)

Général Général

Dan. 2008. Drame de Jan Troell avec Maria Heiskanen, Mikael Persbrandt, Jesper Christensen.

En Suède au début du vingtième siècle, une mère de famille nombreuse trouve réconfort et épanouissement dans l'art de la photographie. Portrait de femme chaleureux doublé d'une riche peinture d'époque. Personnages entiers et attachants. Mise en scène parfaitement maîtrisée. Travail exquis sur la lumière recréant la beauté surannée des photos d'époque. Composition admirable M. Heiskanen. (sortie en salle: 24 juillet 2009)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Dans une ville portuaire de Suède au début du XXe siècle, Maria, mère d'une famille nombreuse, vit des instants difficiles aux côtés de Sigfrid, son mari alcoolique, infidèle et parfois violent. Mais parce qu'il est aussi travailleur et capable d'élans de tendresse, elle lui demeure dévouée. Sous le regard attentif de Maja, l'aînée des filles, les époux traversent des années marquées par la pauvreté, la guerre et les trahisons. Après avoir exhumé d'une malle un vieil appareil-photo gagné lors d'une loterie à l'époque de ses fiançailles, Maria se découvre un goût pour la photographie. Curieuse et passionnée, la femme nouvellement épanouie amorce une relation privilégiée mais platonique avec le propriétaire d'une boutique d'articles de photos.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Revisitant un genre, la chronique historique, qui lui a si bien réussi dans le passé (LE NOUVEAU MONDE, LES ÉMIGRANTS), le vénérable Jan Troell a trouvé dans les mémoires de Maja Larsson, la fille de Maria, un récit taillé sur mesure pour lui. Au-delà de la riche peinture d'époque qu'il brosse avec une minutie exemplaire, le cinéaste suédois signe ici un portrait de femme vibrant et chaleureux. Travaillant à partir d'un thème (la photographie) qui lui est manifestement très cher, Troell filme l'ensemble à la manière de vieilles photographies, comme si tout le film était filtré par la lentille de son héroïne. Rarement depuis McCABE AND MRS. MILLER le procédé aura été si admirablement maîtrisé. Et la lumière, si parfaitement exploitée. Toutes ces qualités esthétiques ne sauraient suffire sans, pour les soutenir, un scénario solide, peuplé de personnages entiers et nuancés. D'une vérité de chaque instant, la composition sensible de Maria Heiskanen est rien de moins que formidable.

Texte : François Lévesque

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3