Goto main content
4

Caramel

Lib. 2007. Comédie de moeurs de Nadine Labaki avec Nadine Labaki, Yasmine Al Masri, Adel Karam. À Beyrouth, les tribulations sentimentales de cinq femmes gravitant autour d'un institut de beauté. Production chaleureuse au style vif et coloré. Scénario croisant plusieurs fils narratifs avec un bonheur inégal. Réalisation adroite. Interprétation savoureuse. (sortie en salle: 28 mars 2008)

Général
4

Caramel (Caramel)

Général Général

Lib. 2007. Comédie de moeurs de Nadine Labaki avec Nadine Labaki, Yasmine Al Masri, Adel Karam.

À Beyrouth, les tribulations sentimentales de cinq femmes gravitant autour d'un institut de beauté. Production chaleureuse au style vif et coloré. Scénario croisant plusieurs fils narratifs avec un bonheur inégal. Réalisation adroite. Interprétation savoureuse. (sortie en salle: 28 mars 2008)

Dans un quartier populaire de Beyrouth, Layale dirige son institut de beauté où ses copines Nisrine et Rima lui prêtent main forte. À l'abri du monde extérieur, entre mise en pli et épilation au caramel, clientes et employées se confient leurs secrets, se racontent leurs petites et grandes misères. Layale est amoureuse d'un homme marié. Nisrine craint d'avouer à son fiancé qu'elle n'est plus vierge. Leur amie Jamale, abandonnée par son mari pour une femme plus jeune, tente de cacher sa ménopause. Rose, leur voisine couturière, doit s'occuper de Lili, sa soeur aînée devenue sénile. Or, malgré les aléas du quotidien, toutes gardent le sourire.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sous ses dehors désinvoltes, CARAMEL recèle une multitude d'observations sociologiques très riches. Nadine Labaki a réussi à encapsuler dans son joli premier film la réalité de la société libanaise contemporaine, déchirée entre tradition et modernité, posant son regard bienveillant sur des femmes aux prises avec des problèmes de tous les jours. Toutes sont campées avec assurance et naturel par des comédiennes qui, pour la plupart, sont non professionnelles. Le style vif et coloré de Labaki trouve son équivalent dans la palette privilégiée par le directeur photo, qui rappelle la patine dorée du caramel. Le ton d'ensemble, flottant entre légèreté et gravité, est enrobé d'une bonne couche d'autodérision. On reprochera cependant au scénario d'intégrer de trop nombreux fils narratifs.

Texte : Michel Defoy

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie de Sophie Letourneur avec Jonathan Cohen, Marina Foïs, Jacqueline Kakou. Classement: 13 ans +.

Une pianiste de concert tombe involontairement enceinte par la faute de son mari et agent qui, à 40 ans, s'est découvert un soudain désir de paternité. Arborant un ventre anormalement gros, l'artiste dépassée voit son conjoint vivre sa grossesse par procuration.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3