Go to main content
3

3 h 10 pour Yuma (3:10 to Yuma)

Lundi 05 Août à 00:00 | APTNDimanche 04 Août à 21:00 | APTNLundi 05 Août à 14:00 | APTN

É.-U. 2007. Western de James Mangold avec Russell Crowe, Christian Bale, Logan Lerman. Moyennant récompense, un rancher endetté accepte d'escorter un bandit redoutable jusqu'à la gare d'un village voisin. Habile remake d'un film de 1957. Scénario bien construit. Mise en scène studieuse et respectueuse des codes du genre. Climat de tension soutenu. Interprétation très solide. (sortie en salle: 7 septembre 2007)

13 ans + (violence)
3

3 h 10 pour Yuma (3:10 to Yuma)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2007. Western de James Mangold avec Russell Crowe, Christian Bale, Logan Lerman.

Moyennant récompense, un rancher endetté accepte d'escorter un bandit redoutable jusqu'à la gare d'un village voisin. Habile remake d'un film de 1957. Scénario bien construit. Mise en scène studieuse et respectueuse des codes du genre. Climat de tension soutenu. Interprétation très solide. (sortie en salle: 7 septembre 2007)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Dan Evans, rentré de la Guerre de Sécession avec une jambe en moins, n'est pas au bout de ses peines. Sa ferme, sur laquelle il vit avec sa femme et ses deux fils, est située sur le tracé du chemin de fer en construction. Pour éviter l'expropriation, le rancher doit réunir une forte somme. C'est alors que la Providence lui fait signe. Pour 200$, Evans se fait proposer d'accompagner le braqueur de fourgons Ben Wade jusqu'à la gare de Contention, où s'arrête chaque jour, à 15h10, le train menant à la prison de Yuma. Aidé par quelques hommes valeureux et son fils aîné, Evans aura fort à faire pour maîtriser le truand et, surtout, empêcher ses acolytes de le libérer.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Attristé par le déclin du western hollywoodien, James Mangold (IDENTITY, WALK THE LINE) a eu l'idée de remettre au goût du jour une histoire de cow-boys qui avait marqué son enfance. 3:10 TO YUMA est tiré d'une nouvelle d'Elmore Leonard (GET SHORTY), portée au grand écran par Delmer Daves en 1957. Mangold est resté relativement fidèle à l'original, se permettant d'ajouter un personnage ou de développer un segment de l'histoire qu'il jugeait trop succinct. Son amour du genre rejaillit dans la réalisation, studieuse et respectueuse des traditions. L'ensemble ne manque pas de personnalité pour autant. Ainsi, travaillant à partir d'un scénario fort bien construit, Mangold trouve un bel équilibre entre action et réflexion. Par ailleurs, le rythme est rapide et le climat de tension, soutenu. On appréciera enfin le face-à-face complexe entre les excellents Christian Bale et Russell Crowe, ainsi que la puissante partition musicale de Marco Beltrami.

Texte : Michel Defoy

COMMENTAIRES

26 décembre 2018, 22:07:47

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un des meilleurs Western moderne.

J'attribue à ce film la Cote 3


25 août 2018, 22:48:46

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

La musique est exquise.

J'attribue à ce film la Cote 3


11 juin 2017, 15:02:59

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Un très bon western avec un duel fort efficace entre l'honnête homme et le truand charismatique. Le suspense réside en grande partie dans ce dilemme: on veut que Christian Bale réussisse sa mission et en même temps on souhaite que Russell Crowe ne soit pas tué ou emprisonné.

J'attribue à ce film la Cote 3


Revue de presse

L'Ouest terne de Mangold

(...) le film a sa valeur, si on veut mesurer le chemin parcouru par Hollywood dans la surenchère inepte. Il [James Mangold] complique tout, dédouble et multiplie, avec pour résultat un fatras assommant et disgracieux.

3 h 10 pour Yuma James Mangold

À l'Ouest, un peu de nouveau

James Mangold est assez fidèle à Delmer Daves dans l'évocation de la relation (...) entre l'honnête père de famille et l'aventurier sans foi ni loi. (...) Mais c'est lors de la dernière scène, celle au cours de laquelle le bandit est conduit de sa cellule à la gare, (...) que le film s'emballe.

3 h 10 pour Yuma James Mangold

Divertir sans prétention

Pour [ce] remake, qui de mieux que James Mangold, dont son précédent COP LAND utilisait déjà des éléments du sublime HIGH NOON de Fred Zinnemann? (...) Sans prétendre à autre chose que de divertir, cette nouvelle version s'en sort honorablement.

3 h 10 pour Yuma James Mangold

L'Étoffe d'un héros

3:10 POUR YUMA est un de ces films si (...) aboutis qu'on serait presque tenté de l'inscrire tout de suite dans la catégorie des classiques. (...) On note en particulier le jeune Logan Lerman, (...) acteur de 15 ans au regard d'une surprenante intensité qui, dans le rôle du fils aîné, (...) apporte à la (...) scène finale toute sa justification.

3 h 10 pour Yuma James Mangold

Vraiment à la bonne heure

Inspiré d'une nouvelle d'Elmore Leonard, (...) 3:10 POUR YUMA ne renouvelle pas le genre mais lui fait constamment honneur. (...) James Mangold nous entraîne dans une aventure palpitante, avec en prime une fascinante leçon de morale où s'affrontent deux hommes en apparence très différents, séparés par la barrière de la loi et de l'ordre.

3 h 10 pour Yuma James Mangold

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3