Goto main content
4

Transamerica

É.-U. 2005. Comédie dramatique de Duncan Tucker avec Felicity Huffman, Kevin Zegers, Elizabeth Pena. Un transsexuel sur le point d'être opéré pour devenir une femme se rend à New York retrouver un fils dont il ignorait l'existence. Road movie au sujet délicat traité avec retenue, respect et honnêteté. Humour incisif. Rythme un peu hésitant. Réalisation trop sage. Jeu touchant de la vedette.

16 ans +
4

Transamerica (Transamerica)

16 ans + 16 ans +

É.-U. 2005. Comédie dramatique de Duncan Tucker avec Felicity Huffman, Kevin Zegers, Elizabeth Pena.

Un transsexuel sur le point d'être opéré pour devenir une femme se rend à New York retrouver un fils dont il ignorait l'existence. Road movie au sujet délicat traité avec retenue, respect et honnêteté. Humour incisif. Rythme un peu hésitant. Réalisation trop sage. Jeu touchant de la vedette.

À une semaine de l'intervention chirurgicale qui le fera changer de sexe, Bree reçoit un appel d'un détenu adolescent, Toby, qui prétend être son fils. Afin de clarifier la situation, le transsexuel se rend à New York pour sortir Toby de prison et le ramener chez son beau-père au Kentucky. Incapable de lui révéler son identité, Bree se fait passer pour une missionnaire chrétienne. Le voyage en voiture prend ainsi des allures de découverte mutuelle alors que ces deux âmes esseulées font la connaissance de leurs familles respectives, au Kentucky et en Arizona. Mais ces retrouvailles familiales s'avèrent pénibles de part et d'autre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Duncan Tucker s'était fait remarquer en 2001 avec BOYS TO MEN, un court métrage dépeignant avec sensibilité la naissance d'une liaison homosexuelle. Il fait preuve du même tact en racontant dans son premier long métrage la relation trouble d'un transsexuel avec son fils adolescent. Les péripéties auraient pu donner lieu à un lourd mélodrame, mais la retenue, le respect et la franchise de l'auteur permettent au film d'éviter cet écueil. La véracité psychologique des personnages repose sur l'observation minutieuse de leurs comportements. La somme de ceux-ci trace un portrait insolite d'une Amérique plurielle, dont la distribution hétéroclite met en évidence les contradictions. Mais c'est avant tout le jeu attachant et crédible de Felicity Huffman qui sert de point d'ancrage à ce road movie inusité. La narration s'avère peut-être un peu trop classique, la réalisation trop sage et le rythme trop inégal, mais un humour incisif soutient l'intérêt.

Texte : André Caron

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3