Go to main content
3

Mensonges parallèles (Separate Lies)

G.-B. 2005. Drame de moeurs de Julian Fellowes avec Tom Wilkinson, Emily Watson, Rupert Everett. Pour tromper son ennui, la jeune épouse d'un avocat londonien très respecté se met à fréquenter un aristocrate blasé. Regard d'une ironie amère sur la désintégration d'un couple avec en toile de fond une intrigue criminelle. Portrait révélateur et subtil des personnages. Savant mélange d'élégance et de précision dans la mise en scène. Interprétation richement nuancée.

Général
3

Mensonges parallèles (Separate Lies)

Général Général

G.-B. 2005. Drame de moeurs de Julian Fellowes avec Tom Wilkinson, Emily Watson, Rupert Everett.

Pour tromper son ennui, la jeune épouse d'un avocat londonien très respecté se met à fréquenter un aristocrate blasé. Regard d'une ironie amère sur la désintégration d'un couple avec en toile de fond une intrigue criminelle. Portrait révélateur et subtil des personnages. Savant mélange d'élégance et de précision dans la mise en scène. Interprétation richement nuancée.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
20th Century Fox
Avocat londonien très respecté, James Manning est marié à Anne, une femme beaucoup plus jeune que lui. Pour tromper l'ennui que lui inspire son rôle d'épouse au foyer, celle-ci se met à fréquenter Bill Bule, un jeune aristocrate blasé. Elle l'invite même à une réception à sa maison de campagne. Mais le lendemain, Anne apprend que l'époux de sa fidèle femme de ménage a été mortellement renversé sur la route par un chauffard qui a pris la fuite. Apprenant à son tour la triste nouvelle, James en vient à soupçonner Bill d'être responsable de ce tragique accident. Il décide alors de le confronter lors d'un repas au restaurant. Loin de nier, Bill admet sa culpabilité. Mais les apparences sont trompeuses...

L’AVIS DE MEDIAFILM

À la manière des drames bourgeois de Claude Chabrol, ce film pose un regard d'une ironie amère et parfois acidulée sur la désintégration d'un couple avec comme toile de fond une intrigue criminelle. Raconté avec un flegme typiquement anglais, le récit brosse un portrait révélateur et subtil de personnages qui s'efforcent de maintenir des relations policées, même aux pires moments de la crise à laquelle ils font face, à une ou deux exceptions près. Habilement construit et rarement prévisible, le scénario a aussi le mérite d'être sensible, sans pour autant tomber dans le mélodrame domestique. Il s'agit d'un premier film pour le talentueux scénariste de GOSFORD PARK, dont la mise en scène offre un savant mélange d'élégance, de précision et de retenue. Jouant avec un riche éventail de nuances, Tom Wilkinson et Emily Watson ont trouvé dans cette oeuvre des rôles à la mesure de leur talent et ils sont entourés d'excellents partenaires.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3