Goto main content
3

Le Calmar et la baleine (The Squid and the Whale)

É.-U. 2005. Drame psychologique de Noah Baumbach avec Jeff Daniels, Laura Linney, Jesse Eisenberg. La séparation d'un couple d'écrivains chamboule la vie de leurs fils âgés de seize et douze ans. Collection de scènes courtes écrites et composées avec justesse. Traitement parfois mordant. Réalisation naturaliste. Interprétation naturelle.

13 ans +
3

Le Calmar et la baleine (The Squid and the Whale)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2005. Drame psychologique de Noah Baumbach avec Jeff Daniels, Laura Linney, Jesse Eisenberg.

La séparation d'un couple d'écrivains chamboule la vie de leurs fils âgés de seize et douze ans. Collection de scènes courtes écrites et composées avec justesse. Traitement parfois mordant. Réalisation naturaliste. Interprétation naturelle.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
En 1986, à Brooklyn, le romancier et professeur de littérature Bernard et son épouse Joan, qui est écrivaine elle aussi, annoncent à leurs deux fils Walt et Frank, âgés respectivement de seize et douze ans, qu'ils vont se séparer. Ces derniers réagissent mal à cette nouvelle, le premier se rangeant très vite du côté de son père, alors que le plus jeune se sent plus proche de sa mère, ce qui complique l'arrangement pour la garde partagée. Déjà amer en raison du déclin de sa carrière d'écrivain, Bernard développe une attitude plutôt hostile envers Joan, surtout lorsqu'il apprend qu'elle est devenue la maîtresse d'Ivan, leur professeur de tennis, et qu'elle a trouvé un éditeur pour son premier roman. De son côté, Walt vit une première relation amoureuse difficile avec Sophie, sur qui il déverse volontiers ses frustrations.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Radiographie d'une famille en crise au moment de la séparation des parents, cette oeuvre ne cherche pas autant à raconter une intrigue soutenue qu'à présenter une suite d'observations significatives sur les diverses réactions des deux parents et de leurs enfants durant cette période de réajustement. La structure narrative peut a priori sembler lâche et dispersée, mais l'ensemble est tonique et marqué par une écriture très juste. Le désenchantement des personnages les uns par rapport aux autres s'exprime dans des dialogues et des situations aux traits parfois mordants, ce qui permet d'éviter au traitement de sombrer dans la lourdeur et le mélodrame. De plus, l'auteur a le don de faire ressortir l'ironie de certaine situations et d'épingler avec un humour détaché les idiosyncrasies des personnages. La réalisation adopte un ton naturaliste qui sied parfaitement au sujet et les interprètes livrent des performances empreintes du même degré d'authenticité.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 01:52:58

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Récit se basant sur les difficultés du divorce de manière dramatique mais aussi comique, caméra utilisant très rarement le trépied et coupant vite de plan pour avoir un autre angle se qui nous fait rentrer dans la scène, comme si on y serait. Montage très maîtrisé. Jeff Daniels et Jesse Eisenberg fameux.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Drame de Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

1979. Pierre reprend en main la ferme de son père. Dix-sept ans plus tard, marié et père à son tour, il lutte pour maintenir l'entreprise familiale à flot, dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3