Go to main content
3

Shrek 2

É.-U. 2004. Film d'animation de Andrew Adamson . Une fée intrigante cherche à briser l'union entre un ogre et une princesse afin de favoriser le mariage de son propre fils. Suite fidèle à l'esprit satirique réjouissant du premier film. Caricature mordante et inspirée de certains aspects de la culture américaine. Intrigue fourmillant de gags, de clins d'oeil et d'anachronismes savoureux. Technique éblouissante.

Général
3

Shrek 2 (Shrek 2)

Général Général

É.-U. 2004. Film d'animation de Andrew Adamson .

Une fée intrigante cherche à briser l'union entre un ogre et une princesse afin de favoriser le mariage de son propre fils. Suite fidèle à l'esprit satirique réjouissant du premier film. Caricature mordante et inspirée de certains aspects de la culture américaine. Intrigue fourmillant de gags, de clins d'oeil et d'anachronismes savoureux. Technique éblouissante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Incendo Media
La princesse Fiona a épousé Shrek, un ogre à la peau verte à qui elle ressemble en raison d'un sort qu'on lui a jeté. De retour de leur voyage de noces, les deux tourtereaux reçoivent une invitation du roi Harold et de la reine Lillian, les parents de Fiona, pour venir célébrer cette récente union dans leur lointain royaume. Le couple souverain et ses sujets préparent un accueil triomphal à Shrek et Fiona, mais ils déchantent tous en voyant débarquer les deux ogres verts. Déçu de constater que son apparence physique et ses manières frustes choquent les parents de sa bien-aimée, Shrek va chercher conseil auprès de la fée marraine de Fiona. Or, il se trouve que cette intrigante n'a qu'un désir: se débarrasser de l'ogre pour que son fils le Prince Charmant puisse épouser la princesse.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Et ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leurs jours. Ou, du moins, jusqu'à la prochaine «sequel». Car qui dit suite, dit nouveaux enjeux dramatiques et nouveaux méchants. SHREK 2 vient donc retarder un peu les plans de bonheur domestique éternel de Shrek et Fiona. Et ce, pour le plus grand plaisir du spectateur, car le film est fidèle à l'esprit satirique réjouissant de son prédécesseur, qui s'amusait à tourner en dérision les conventions et les personnages des contes classiques. Cette fois, l'action se déroule dans un royaume enchanté qui fait étrangement penser à Hollywood et Beverly Hills. Du coup, SHREK 2 en profite pour servir une désopilante satire de la culture américaine du divertissement, de la consommation et du culte de la beauté. À cela s'ajoute un discours mordant sur le racisme, dont l'amorce est un pastiche astucieux de DEVINE QUI VIENT DÎNER. Tous ces éléments se déploient au sein d'une intrigue fourmillante de trouvailles amusantes, notamment de nombreux clins d'oeil à d'autres films (MISSION: IMPOSSIBLE, GODZILLA), une parodie hilarante des émissions de téléréalité à contenu policier et de savoureux anachronismes. Comme dans le premier film, l'humour est habilement agrémenté de quelques touches de pathos bien amenées. Enfin, sur le plan technique, SHREK 2 s'avère tout simplement éblouissant, dépassant même son prédécesseur. Bref, une belle réussite!

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

29 décembre 2018, 19:36:10

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Encore mieux que le premier, ce film ne déçoit pas avec ses références cinématographiques hilarante.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3