Go to main content
4

Mémoires affectives

Can. 2004. Drame psychologique de Francis Leclerc avec Roy Dupuis, Rosa Zacharie, Guy Thauvette. Émergeant d'un long coma, un vétérinaire se retrouve totalement amnésique et hanté par d'étranges visions. Suspense psychologique prenant la forme d'un labyrinthe mental assez intrigant. Ambiance insolite réussie. Traitement intimiste et stylisé. Jeu senti de R. Dupuis.

Général
4

Mémoires affectives (Mémoires affectives)

Général Général

Can. 2004. Drame psychologique de Francis Leclerc avec Roy Dupuis, Rosa Zacharie, Guy Thauvette.

Émergeant d'un long coma, un vétérinaire se retrouve totalement amnésique et hanté par d'étranges visions. Suspense psychologique prenant la forme d'un labyrinthe mental assez intrigant. Ambiance insolite réussie. Traitement intimiste et stylisé. Jeu senti de R. Dupuis.

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Producteurs :
Récompenses
Pourtant déclaré cliniquement mort, le vétérinaire Alexandre Tourneur vient de sortir d'un long coma. Quelques mois plus tôt, un véhicule le renversait alors qu'il venait en aide à un chevreuil gisant en bordure de la route. Ayant complètement perdu la mémoire, Tourneur tente de recoller les morceaux de son identité. Hanté par les images d'un passé violent qui n'est peut-être pas le sien, il constate également que ses proches, comme sous l'effet d'un étrange sortilège, oublient mystérieusement les souvenirs qu'ils lui confient. Trouvant un certain réconfort auprès de Pauline Maksoud, la détective chargée de retrouver le chauffard qui l'a renversé, Tourneur se met alors à la recherche de son frère, qui détient peut-être la clé de l'énigme.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Il est bien difficile de savoir de quelle étoffe se tisse vraiment le scénario de MÉMOIRES AFFECTIVES. S'agit-il d'une incursion dans l'imaginaire d'un homme qui, à la JACOB'S LADDER, s'offre un dernier rêve avant de mourir? Ou encore d'une enquête qui déboucherait sur des révélations surnaturelles? Si ce film ambitieux en forme de labyrinthe mental autorise le spectateur à émettre toutes ces hypothèses, sa résolution n'en choisit clairement aucune, nous laissant avec l'impression que les auteurs ont créé un énorme écran de fumée avec leurs nombreuses intrigues parallèles, dont certaines demeurent non résolues. De fait, si la conclusion du film explique l'amnésie du protagoniste, on ne pourra en dire autant de celle de son entourage, sur laquelle le scénario insiste pourtant beaucoup. Reste que, malgré ces imperfections, Francis Leclerc cultive au cours du film une ambiance insolite réussie qui renouvelle de façon intéressante les thèmes de la perte et de l'exil intérieur, déjà abordés dans son film précédent, UNE JEUNE FILLE À LA FENÊTRE. D'une grande beauté plastique, le traitement intimiste et austère exprime habilement le désarroi d'un personnage à qui la réalité échappe. Par son jeu très senti, Roy Dupuis se démarque au sein d'une distribution inégale.

Texte : Jean-Philippe Gravel

Revue de presse

Is a man the sum of his memories?

The film is also beautifully shot. Using high contrast and bluish tones to give the picture an unusual feel, cinematographer Steve Asselin complements the atmospheric score music by Pierre Duchesne. The story might be a little too deliberately paced, then too abruptly resolved (...).

Mémoires affectives Francis Leclerc

Passé recomposé

Film glacial et cérébral d'une esthétique épurée, MÉMOIRES AFFECTIVES s'inscrit subtilement dans la veine fantastique, genre ne plaisant pas nécessairement à tous, sans miser sur les effets spéciaux mais sur la force des mots et de l'atmosphère dramatique.

Mémoires affectives Francis Leclerc

L'homme avec passé

MÉMOIRES AFFECTIVES, (...) en s'attaquant avec courage aux sparages des mémoires collective, archaîque et subjective, avec son personnage ample et troublant, avec un rythme qui défie les lois d'un cinéma toujours trop télévisuel, ressemble à une oeuvre. (...) Ça ne court pas les rues.

Mémoires affectives Francis Leclerc

Dupuis à l'aise en eaux troubles

De belles images (avec une alternance de noir et blanc et de couleur) et un montage habile rendent l'exercice fort agréable et gardent l'intérêt du spectateur jusqu'au punch final. Même si on a vu plusieurs longs métrages sur le sujet depuis quelques années, celui-ci est original et fort bien réalisé.

Mémoires affectives Francis Leclerc

L'Homme rapaillé

Roy Dupuis campe avec une vérité rare cet homme rapaillé. Grâce à la justesse de son jeu, son bégaiement calibré, grâce aussi au jeu sobre mais convaincant du reste de la distribution, MÉMOIRES AFFECTIVES s'impose comme un film d'auteur exigeant mais maitrisé.

Mémoires affectives Francis Leclerc

Un étonnant thriller

Le début du film qui se déroule en milieu urbain, apparaît moins réussi que la seconde partie tournée dans Charlevoix. L'épouse et sa fille constituent des figures trop sèches et esquissées à la va-vite alors que le très beau personnage de la détective Pauline Maksoud constitue le pilier du film, sa caution morale.

Mémoires affectives Francis Leclerc

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3