Goto main content
4

Réellement l'amour (Love Actually)

G.-B. 2003. Comédie sentimentale de Richard Curtis avec Hugh Grant, Laura Linney, Colin Firth. À Londres, à l'approche des Fêtes, des personnes de tous âges rencontrent l'amour ou vivent des déceptions sentimentales. Nombreuses intrigues entrecroisées avec fluidité, malgré quelques coïncidences forcées. Dialogues pétillants. Plusieurs passages réjouissants ou étonnants. Trame sonore plutôt envahissante. Réalisation vivante. Distribution prestigieuse.

13 ans +
4

Réellement l'amour (Love Actually)

13 ans + 13 ans +

G.-B. 2003. Comédie sentimentale de Richard Curtis avec Hugh Grant, Laura Linney, Colin Firth.

À Londres, à l'approche des Fêtes, des personnes de tous âges rencontrent l'amour ou vivent des déceptions sentimentales. Nombreuses intrigues entrecroisées avec fluidité, malgré quelques coïncidences forcées. Dialogues pétillants. Plusieurs passages réjouissants ou étonnants. Trame sonore plutôt envahissante. Réalisation vivante. Distribution prestigieuse.

À Londres, à l'approche des fêtes, plusieurs personnes de tous âges rencontrent l'amour ou vivent des déceptions sentimentales. En mal de popularité, le rockeur vieillissant Billy Mack enregistre une chanson de Noël qui atteint le sommet du palmarès. À peine entré en fonction, le nouveau Premier ministre s'éprend de son employée Natalie. Karen, la soeur du politicien, découvre que son mari Harry en pince pour sa secrétaire Mia. Pour sa part, Harry pousse sa collaboratrice Sarah à avouer son amour pour son collègue Karl. Venant tout juste de perdre sa femme, Daniel, l'ami de Karen, se fait le conseiller amoureux de Sam, le fils de 10 ans de la défunte. Pendant ce temps, l'écrivain Jamie jette son dévolu sur Aurelia, sa femme de ménage portugaise, malgré la barrière linguistique qui les sépare.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le scénariste Richard Curtis (FOUR WEDDINGS AND A FUNERAL, NOTTING HILL, BRIDGET JONES'S DIARY) fait de prometteurs débuts à la réalisation en signant un film choral composé d'une dizaine d'intrigues entrecroisées avec fluidité, visant à démontrer que l'amour est plus fort que tout, résistant aux coups durs, aux désillusions et au cynisme ambiant. Or, malgré plusieurs passages réjouissants ou étonnants et des répliques pétillantes à souhait, LOVE ACTUALLY se rapproche davantage d'un Lelouch à la sauce britannique que d'un Altman bien corsé, tant son propos est léger et les coïncidences du récit un peu trop forcées. Heureusement, la réalisation vivante de Curtis réussit à faire oublier les quelques faiblesses et clichés du scénario. De fait, les scènes se succèdent allègrement et les multiples univers dépeints s'avèrent très animés. Toutefois, le réalisateur aurait eu avantage à mettre une sourdine à sa trame sonore qui, en plus de multiplier les chansons de Noël et les tubes des années 1980, réserve une musique sirupeuse et envahissante, utilisée sans subtilité et à plein volume lors des moments les plus intenses du film. Des interprètes de haut calibre livrent des prestations tantôt savoureusement enjouées, tantôt fort émouvantes.

Texte : Manon Dumais

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie sentimentale de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste. Classement: En attente de classement.

Ses nombreuses infidélités ayant été découvertes par son époux, qui l'aime toujours autant après vingt ans de mariage, une professeure de droit quitte discrètement l'appartement en pleine nuit et loue une chambre à l'hôtel d'en face, pour faire le point sur leur relation.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3