Aller au contenu principal
5

Nez rouge

Qué. 2003. Comédie sentimentale de Érik Canuel avec Patrick Huard, Michèle Barbara Pelletier, Pierre Lebeau. Un critique littéraire condamné par la cour à travailler comme bénévole pour Nez Rouge fait équipe avec une écrivaine dont il a déjà démoli l'oeuvre. Comédie romantique calquée sans grande originalité sur les modèles américains du genre. Des longueurs. Quelques numéros comiques réussis. Style visuel plutôt tape-à-l'oeil. Interprétation inégale.

Général
5

Nez rouge (Nez rouge)

Général Général

Qué. 2003. Comédie sentimentale de Érik Canuel avec Patrick Huard, Michèle Barbara Pelletier, Pierre Lebeau.

Un critique littéraire condamné par la cour à travailler comme bénévole pour Nez Rouge fait équipe avec une écrivaine dont il a déjà démoli l'oeuvre. Comédie romantique calquée sans grande originalité sur les modèles américains du genre. Des longueurs. Quelques numéros comiques réussis. Style visuel plutôt tape-à-l'oeil. Interprétation inégale. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Revenant ivre d'un cocktail, le critique littéraire Félix Legendre est arrêté au volant de sa voiture à un barrage policier. Révocation de permis, menace de peine sévère, les autorités ne semblent pas vouloir l'épargner. Surgit alors Léon, un avocat qui plaide une conversion de sentence en travaux communautaires auprès de l'organisme Nez Rouge. Le cynique Legendre devra donc consacrer le temps des réjouissances à raccompagner des fêtards saouls aux quatre coins de la ville. Le hic, c'est que sa coéquipière est Céline Bourgeois, une aspirante écrivaine dont il a autrefois démoli le travail en ondes. Comptant bien se venger du critique, Céline s'efforce de lui attirer diverses malchances. Mais la jeune femme se ravise en découvrant les qualités de Legendre, qui est entre temps tombé amoureux d'elle.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Érik Canuel fait partie d'une nouvelle génération de cinéastes québécois prêts à travailler sur commande avec des scénarios qu'ils n'ont pas écrits. Ce choix permet au cinéaste d'aborder des genres variés. Ainsi, entre deux thrillers (LA LOI DU COCHON et LE DERNIER TUNNEL, prévu pour 2004), Canuel signe NEZ ROUGE, une comédie romantique manifestement calquée sur les modèles américains du genre, où deux personnages antinomiques finissent par s'éprendre l'un de l'autre au fil d'épreuves communes. Or, au lieu de proposer des variantes nouvelles sur ce canevas, les auteures Sylvie Pilon et Sylvie Desrosiers ont plutôt imaginé des péripéties qui recyclent sans invention des scènes puisées dans d'autres films et divers sketches télévisés, notamment une prestation de Jean L'Italien rappelant Olivier Guimond dans un Bye Bye anthologique, et une finale dont la kétainerie ne va pas sans évoquer le navrant STATION NORD. Aussi, malgré certains moments d'un comique relevé, NEZ ROUGE demeure un divertissement assez peu inspiré, d'autant plus que son montage ostentatoire affiche un goût agaçant pour l'afféterie de style publicitaire. L'interprétation s'avère inégale, la belle complicité des deux vedettes cédant souvent le pas à une certaine affectation.

Texte : Jean-Philippe Gravel

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3