Goto main content
3

Maria pleine de grâce (María, llena eres de gracia)

É.-U. 2003. Drame social de Joshua Marston avec Catalina Sandino Moreno, Yenny Paola Vega, Jhon Alex Toro. Souhaitant améliorer son sort, une adolescente colombienne accepte de transporter une importante quantité d'héroïne à New York. Récit crédible et nuancé, mariant un admirable souci d'authenticité à une grande tension dramatique. Personnages bien typés. Mise en scène assurée. Jeu intense de C.S. Moreno.

13 ans +
3

Maria pleine de grâce (María, llena eres de gracia)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2003. Drame social de Joshua Marston avec Catalina Sandino Moreno, Yenny Paola Vega, Jhon Alex Toro.

Souhaitant améliorer son sort, une adolescente colombienne accepte de transporter une importante quantité d'héroïne à New York. Récit crédible et nuancé, mariant un admirable souci d'authenticité à une grande tension dramatique. Personnages bien typés. Mise en scène assurée. Jeu intense de C.S. Moreno.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
À 17 ans, la fougueuse Maria supporte mal le train de vie imposé par le modeste village colombien où elle habite. Souvent en conflit avec sa famille, son amour tiède pour Juan la réconforte peu, d'autant plus qu'elle craint d'être enceinte. Refusant de partager le sort de sa soeur, qui élève seule un nourrisson, Maria abandonne son emploi dans une plantation de roses pour chercher du travail à Bogota. Un étranger croisé en route, Franklin, lui propose alors de transporter à New York une importante quantité d'héroïne, sous forme de comprimés dissimulés dans son estomac. Acceptant l'offre, Maria apprend quelques trucs du métier d'une autre «mule», Lucy, mais s'inquiète en apprenant que son amie Bianca a été elle aussi recrutée pour le voyage, qui se révélera beaucoup plus périlleux que prévu.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Pour son premier long métrage de fiction, Joshua Marston n'a pas choisi une voie facile. Partant d'une recherche fouillée et de quantité d'entrevues, il a concocté un récit crédible et nuancé, où le parcours de son héroïne se mêle à une réflexion élargie sur les motifs qui poussent certains individus à devenir des passeurs de drogue pour tenter d'améliorer leur sort. Racontant cette aventure de l'intérieur, en empruntant le point de vue de son impétueuse protagoniste, Marston évite les facilités du manichéisme, faisant preuve au contraire d'un admirable souci d'authenticité, qui l'a notamment poussé à tourner son film en espagnol. Par ailleurs, l'assurance qu'il démontre dans son approche documentaire (caméra à l'épaule, montage nerveux et souci du détail), n'a d'égal que la solide construction du scénario, qui plonge des personnages bien typés dans des situations complexes et souvent chargées d'une insoutenable tension dramatique. Dans le rôle d'une jeune fille à la fois téméraire et vulnérable, Catalina Sandino Moreno livre une performance surprenante qui tient presque de la révélation, permettant en tout cas à MARIA FULL OF GRACE d'être pleinement à la hauteur de son titre.

Texte : Jean-Philippe Gravel

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3