Goto main content
5

À vif (In the Cut)

É.-U. 2003. Drame policier de Jane Campion avec Meg Ryan, Mark Ruffalo, Jennifer Jason Leigh. À Manhattan, une professeure d'anglais s'engage dans une relation sexuelle intense avec un policier à la recherche d'un tueur en série. Thriller érotique au scénario forcé, baignant dans un climat sombre, troublant et quasi onirique. Traitement stylisé des conventions du genre. Réalisation nerveuse créant une impression de menace sourde. Interprétation assurée.

13 ans + (érotisme)
5

À vif (In the Cut)

13 ans + (érotisme) 13 ans + (érotisme)

É.-U. 2003. Drame policier de Jane Campion avec Meg Ryan, Mark Ruffalo, Jennifer Jason Leigh.

À Manhattan, une professeure d'anglais s'engage dans une relation sexuelle intense avec un policier à la recherche d'un tueur en série. Thriller érotique au scénario forcé, baignant dans un climat sombre, troublant et quasi onirique. Traitement stylisé des conventions du genre. Réalisation nerveuse créant une impression de menace sourde. Interprétation assurée.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Professeure d'anglais célibataire vivant dans le Lower Manhattan, Frannie Avery reçoit un jour la visite du détective Giovanni A. Malloy, qui enquête sur un meurtre dans le quartier. La victime, une jeune femme, a été démembrée par le tueur et une partie de son corps a été retrouvée dans le jardin de Frannie. Perturbée par cette histoire, l'enseignante est également troublée par l'attirance qu'elle ressent pour l'enquêteur, avec qui elle s'engage dans une relation sexuelle intense. Frannie continue néanmoins à éprouver des sentiments confus envers le policier, surtout depuis qu'elle a remarqué sur son poignet un tatouage semblable à celui du présumé meurtrier. Cette appréhension vire carrément à la frayeur et au désespoir quand Pauline, la demi-soeur de Frannie, devient la nouvelle victime du tueur.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En adaptant au grand écran le roman très glauque de Susanna Moore, avec qui elle a coscénarisé le film, Jane Campion aborde le drame policier sous un angle nettement stylisé et personnel. Bien que le récit cède par moments aux conventions du genre, en particulier dans la façon dont sont amenées les fausses pistes relatives à l'identité du meurtrier, le scénario n'en demeure pas moins atypique. Notamment dans sa façon d'aborder les règles du thriller érotique à l'intérieur d'une étude psychologique trouble, parsemée de détails narratifs et visuels plus impressionnistes que franchement réalistes. Ainsi, par moments, le film adopte un ton quasi onirique assez fascinant, mais qui ne parvient pas vraiment à masquer les lacunes d'un scénario forcé. Reposant sur une vision féministe plutôt noire des relations hommes-femmes, ce récit baigne dans un climat funeste où sexualité et violence se heurtent parfois de façon étrangement poétique et sordide. Ce cocktail dérangeant est servi au sein d'une réalisation nerveuse, où les cadrages, les mouvements de caméra et le montage créent une impression de menace sourde. Rompant avec son image fleur bleue, Meg Ryan relève avec assurance le défi d'incarner l'héroïne tourmentée de cette oeuvre qui, dans son ensemble, ne manque pas d'audace, même si le résultat intrigue plus souvent qu'il ne captive.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie sentimentale de Christophe Honoré avec Chiara Mastroianni, Benjamin Biolay, Vincent Lacoste. Classement: En attente de classement.

Ses nombreuses infidélités ayant été découvertes par son époux, qui l'aime toujours autant après vingt ans de mariage, une professeure de droit quitte discrètement l'appartement en pleine nuit et loue une chambre à l'hôtel d'en face, pour faire le point sur leur relation.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3