Aller au contenu principal
3

Les Heures (The Hours)

É.-U. 2002. Drame psychologique de Stephen Daldry avec Nicole Kidman, Julianne Moore, Meryl Streep. La romancière Virginia Woolf en 1923, une mère de famille en 1951 et une éditrice en 2002 vivent une journée éprouvante qui les amène à réaliser leur mal-être. Adaptation intelligente et sensible du roman de Michael Cunningham. Personnages émouvants. Réalisation sobre. Trio d'actrices remarquable. (sortie en salle: 10 janvier 2003)

Général
3

Les Heures (The Hours)

Général Général

É.-U. 2002. Drame psychologique de Stephen Daldry avec Nicole Kidman, Julianne Moore, Meryl Streep.

La romancière Virginia Woolf en 1923, une mère de famille en 1951 et une éditrice en 2002 vivent une journée éprouvante qui les amène à réaliser leur mal-être. Adaptation intelligente et sensible du roman de Michael Cunningham. Personnages émouvants. Réalisation sobre. Trio d'actrices remarquable. (sortie en salle: 10 janvier 2003)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
David Hare
D'après le roman de Michael Cunningham
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Paramount
Récompenses
À des époques différentes, trois femmes vivent une journée éprouvante qui les amène à réaliser à quel point leur existence est désespérante. En 1923, l'écrivaine anglaise Virginia Woolf combat ses démons intérieurs en rédigeant son quatrième roman, «Mrs. Dalloway». En 1951, Laura Brown, mère au foyer dans une banlieue de Los Angeles et grande lectrice de Virginia Woolf, vit un événement troublant qui lui fait prendre conscience qu'elle est profondément malheureuse. Enfin, en 2001, l'éditrice new-yorkaise Clarissa Vaughan, qui porte le même prénom que Mrs. Dalloway, prépare une réception en l'honneur de son ami, le poète Richard, qui se meurt du sida et contemple le suicide.

L’AVIS DE MEDIAFILM

En racontant de façon parallèle une journée dans la vie de trois femmes à des époques différentes, cette adaptation fidèle du livre de Michael Cunningham crée des liens, tantôt évidents, tantôt presque impalpables, entre les vécus pourtant contrastés de ce trio d'héroïnes. Certains éléments communs aux trois récits se dégagent d'emblée, par exemple la référence au roman «Mrs. Dalloway». Par contre, d'autres thèmes s'avèrent plus subtils, comme celui du besoin de s'accomplir par la création de quelque chose, que ce soit une oeuvre littéraire, un gâteau ou une réception. À travers les enchevêtrements de ces trois récits, le film, réalisé avec sobriété et intelligence, fait surgir lentement mais sûrement une réflexion émouvante sur la difficulté de donner un sens à sa vie et, par le fait même, de trouver le bonheur. La finesse de l'écriture et la sensibilité avec laquelle les personnages sont dessinés servent sur un plateau d'argent des rôles fabuleux aux trois actrices principales. Nicole Kidman, presque méconnaissable sous les traits de Virginia Woolf, joue avec un mélange remarquablement bien dosé de fragilité et d'assurance. Julianne Moore et Meryl Streep ne sont pas en reste, livrant des performances souvent déchirantes.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

29 mars 2017, 17:06:39

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

THE HOURS nous entrainent dans une sorte de symphonie grâce au montage brillant et a la musique lyrique de Glass. Le formidable trio d'actrices contribuent aussi a relever le niveau de cette histoire de femmes en crise existentielle.

J'attribue à ce film la Cote 3


Revue de presse

Brillant!

Virginia Woolf n'est pas un écrivain facile à porter à l'écran, et le livre brillant de Michael Cunningham non plus. Pourtant, Stephen Daldry (...) a réussi cette gageure de faire renaître le monde de l'écrivain dans une oeuvre brillante et parfaitement construite.

Heures, Les Stephen Daldry

Passionant Labyrinthe

Au-delà de la reconstitution très soignée des costumes, des décors et des accessoires, et malgré sa relative complexité, THE HOURS entraîne le spectateur dans un labyrinthe passionant et lui fait rencontrer des personnages émouvants. (...) Distribution de rêve, excellente direction d'acteurs, scénario savant.

Heures, Les Stephen Daldry

Le Grand Jeu

C'est une superbe cathédrale, construite sur un scénario qui tourne les coins pour satisfaire l'unité de temps (...) et sur le jeu ultra-solide de ses trois actrices. Grâce à leur immense talent, on ne devrait pas sentir cette surdose de jeu. (...) L'approche est grandiose, [mais] un peu grandiloquente.

Heures, Les Stephen Daldry

Struggling With Inner Demons

Astutely directed, (...) THE HOURS makes for a fascinating and (...) successful stunt in its cross-cutting among the decades.  In adapting (...) Cunningham's novel, (...) David Hare lets the themes of repressed desires, longing for happiness and the need to face one's demons ring clearly in all three stories.

Heures, Les Stephen Daldry

Spirale noire

[Julianne] Moore offre la plus forte performance d'un film qui repose sur l'extrême qualité de sa distribution. De fait, Nicole Kidman stupéfie également dans la peau de Virginia Woolf. (...) Jamais on ne l'a vue à la fois si concentrée et si taciturne.

Heures, Les Stephen Daldry

Le Complexe Dalloway

Film sur le désespoir mais jamais désespérant, où la solitude est parfois une incurable maladie, THE HOURS contemple l'idée du suicide pour mieux nous faire accepter la vie, dans ses fragilités et le courage qu'il faut pour l'affronter.

Heures, Les Stephen Daldry

Considerable Intelligence and Strategic Finesse

Philip Glass' score, which makes generous use of some his pre-existing compositions, is clearly designed to connect the three story strands emotionnally by rolling across them so sweepingly. At times, this creates unusual frissons that would not have been achieved by a traditional score.

Heures, Les Stephen Daldry

Trois Destins de femmes au fil des heures

La meilleure façon de voir THE HOURS est (...) de se laisser éblouir par la munificence de l'entreprise. Trois actrices admirables, un scénario d'une habileté confondante, une photographie d'un goût impeccable, une complexité en apparence vertigineuse, en réalité (...) déchiffrable.

Heures, Les Stephen Daldry

Un Flux de tristesse

Toutes ces solitudes désemparées se succèdent dans le temps, mais se superposent et s'interpénètrent dans le film, finement tramé pour confondre les trois récits en un flot multiple de sensations "woolfiennes", et en un flux unique de tristesse poignante.

Heures, Les Stephen Daldry

Trois Femmes sans fard

Sables émouvants dans lesquels tout le monde - réalisateur, scénariste, comédiens - pourrait perdre pied, le film de Stephen Daldry trouve pourtant (...) rythme, assise et raison d'être au coeur des affects féminins les plus troublés qu'il observe avec pudeur et acuité.

Heures, Les Stephen Daldry

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3