Go to main content
5

L'Odyssée d'Alice Tremblay

Qué. 2002. Comédie fantaisiste de Denise Filiatrault avec Sophie Lorain, Martin Drainville, Pierrette Robitaille. Une jeune mère célibataire est projetée magiquement dans un monde fantaisiste où elle croise des personnages de contes célèbres. Farce burlesque à l'humour infantile et grivois. Scénario débraillé. Réalisation peu raffinée mais assez enlevée. Jeu inégal des comédiens. (sortie en salle: 28 juin 2002)

Général
5

L'Odyssée d'Alice Tremblay (L'Odyssée d'Alice Tremblay)

Général Général

Qué. 2002. Comédie fantaisiste de Denise Filiatrault avec Sophie Lorain, Martin Drainville, Pierrette Robitaille.

Une jeune mère célibataire est projetée magiquement dans un monde fantaisiste où elle croise des personnages de contes célèbres. Farce burlesque à l'humour infantile et grivois. Scénario débraillé. Réalisation peu raffinée mais assez enlevée. Jeu inégal des comédiens. (sortie en salle: 28 juin 2002)

Année :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Alliance Vivafilm
Producteurs :
La célibataire Alice Tremblay mène une vie sans saveur. Mise à part sa fille adorée, elle est entourée de casse-pieds, à commencer par son patron imbuvable et sa propriétaire grincheuse. Mais voilà qu'un jour, Alice se retrouve magiquement transportée dans un univers de conte de fées. Elle fait alors d'étonnantes rencontres avec les personnages ayant bercé son enfance. Mais dans ce monde un peu tordu, les héros des histoires pour enfants ont bien changé. Ainsi, une Blanche Neige très portée sur la chose file le parfait amour avec les sept nains, tandis que le Petit Chaperon Rouge s'envoie en l'air avec un loup libidineux. Pour retourner dans son monde, Alice obtient l'aide de Guillaume, un jeune homme maladroit en quête du diplôme qui fera de lui un vrai prince charmant.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Même si elle semble empruntée au MAGICIEN D'OZ, l'idée de départ de cette farce burlesque ne manque pas de possibilités comiques et fantaisistes. Hélas, les deux scénaristes ne font qu'effleurer le potentiel du sujet dans cette enfilade de sketches où des comédiens connus du petit écran viennent à tour de rôle faire leur numéro. Mélange bancal d'humour infantile et de gags vulgaires, ce scénario débraillé vise constamment le plus bas dénominateur commun en matière de comédie populaire, se rabattant sur des valeurs jugées sûres comme la sensiblerie, les personnages caricaturaux, les références culturelles faciles, les grivoiseries ou le slapstick le plus primaire. Le tout est saupoudré de quelques numéros musicaux aussi insipides que gratuits, comme pour faire souffrir un peu plus le spectateur. Denise Filiatrault met tout cela en scène avec une absence consternante de finesse, optant systématiquement pour les effets les plus lourds et les plus kitchs. Heureusement, elle parvient à injecter un semblant d'énergie à certaines scènes et peut compter sur l'apport de collaborateurs habiles dans les départements de la technique et de la direction artistique. Par contre, elle ne semble avoir aucune prise sur ses comédiens qui forcent souvent la note allègrement, en particulier la cabotine Pierrette Robitaille.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3