Goto main content
3

Le Pianiste (The Pianist)

Fr. 2001. Drame biographique de Roman Polanski avec Adrien Brody, Frank Finlay, Ed Stoppard. Durant la Deuxième Guerre mondiale, un célèbre pianiste juif polonais parvient à survivre en restant caché près du ghetto de Varsovie. Adaptation sentie et fort efficace des mémoires de Wladyslaw Szpilman. Réalisation maîtrisée. Ambitieuse reconstitution d'époque. Jeu prenant d'A. Brody.

13 ans +
3

Le Pianiste (The Pianist)

13 ans + 13 ans +

Fr. 2001. Drame biographique de Roman Polanski avec Adrien Brody, Frank Finlay, Ed Stoppard.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, un célèbre pianiste juif polonais parvient à survivre en restant caché près du ghetto de Varsovie. Adaptation sentie et fort efficace des mémoires de Wladyslaw Szpilman. Réalisation maîtrisée. Ambitieuse reconstitution d'époque. Jeu prenant d'A. Brody.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Ronald Harwood
D'après le livre de Wladyslaw Szpilman
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
En 1939, l'Allemagne nazie envahit la Pologne, provoquant le début de la Deuxième Guerre mondiale. À Varsovie, les juifs sont obligés de s'entasser dans un ghetto. Le réputé pianiste Wladyslaw Szpilman n'y échappe pas, endurant péniblement avec sa famille les cruelles brimades des soldats allemands. Bientôt, les opérations de déportation vers les camps de concentration commencent. Wladyslaw fait partie du prochain convoi, mais au moment d'embarquer dans le train, un milicien juif lui permet de s'échapper en douce, tandis que le reste de sa famille monte dans le wagon. Grâce à des amis polonais, le pianiste parvient à survivre, caché près du ghetto. Mais presque à la fin de la guerre, il est découvert par un officier allemand. Ce dernier lui laisse cependant la vie sauve après l'avoir entendu jouer.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Roman Polanski avait refusé de réaliser SCHINDLER'S LIST, car l'action se déroulait dans le ghetto de Cracovie, celui-là même qu'il avait réussi à fuir à l'âge de 8 ans, pendant que sa mère, moins chanceuse, périssait à Auschwitz. Mais maintenant, en choisissant d'adapter les mémoires de Wladyslaw Szpilman, survivant du ghetto de Varsovie, Polanski dispose enfin de la distance nécessaire pour parvenir à évoquer à l'écran certains de ses souvenirs les plus traumatisants. De fait, à travers les expériences douloureuses du célèbre pianiste, ce sont bien souvent les émotions et les réactions vécues par le petit Roman durant la guerre qui apparaissent dans le film. Par conséquent, il s'agit assurément de l'oeuvre la plus personnelle de Polanski, même si ce dernier a mis en veilleuse ses innovations stylistiques habituelles pour livrer une mise en scène sans doute classique, mais d'une grande précision, fort bien servie par une ambitieuse reconstitution d'époque. En outre, le récit est d'une redoutable efficacité dramatique, même si l'emploi de la langue anglaise enlève par moments de l'authenticité à l'ensemble, et qu'une certaine confusion règne quant à l'identité de quelques personnages secondaires. Dans le rôle de Szpilman, témoin impuissant d'horreurs indicibles, l'Américain Adrien Brody offre un jeu d'une prenante intensité.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3