Aller au contenu principal
3

Trahison (The Yards)

É.-U. 2000. Drame de moeurs de James Gray avec Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, Charlize Theron. À peine sorti de prison, un jeune homme issu d'un milieu ouvrier se laisse compromettre dans une sale histoire de corruption et de meurtre. Thriller axé sur l'analyse des relations entre les personnages. Climat de film noir à la fois tendu et envoûtant. Réalisation maîtrisée. Excellente distribution.

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
3

Trahison (The Yards)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2000. Drame de moeurs de James Gray avec Mark Wahlberg, Joaquin Phoenix, Charlize Theron.

À peine sorti de prison, un jeune homme issu d'un milieu ouvrier se laisse compromettre dans une sale histoire de corruption et de meurtre. Thriller axé sur l'analyse des relations entre les personnages. Climat de film noir à la fois tendu et envoûtant. Réalisation maîtrisée. Excellente distribution. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
À sa sortie de prison, Leo Handler songe à travailler comme machiniste pour son oncle Frank, qui dirige un atelier d'entretien de trains à New York. Le jeune homme ne tarde pas à découvrir que pour obtenir de gros contrats, Frank verse des pots-de-vin aux élus locaux et pratique le sabotage afin d'écarter ses compétiteurs. Pour faire ce sale travail, il compte sur Willie, un vieil ami de Leo, qui ne perd pas de temps pour prendre ce dernier sous son aile. Un soir, lors d'une opération de sabotage, Willie tue un gardien de nuit et Leo blesse un policier qui se retrouve dans le coma. Rapidement identifié comme le coupable des deux crimes, Leo devient fugitif et cherche alors à obtenir l'aide des siens pour s'en sortir. Mais leur loyauté ne tient qu'à un fil...

L’AVIS DE MEDIAFILM

James Gray s'est attiré bien des éloges avec son premier film, LITTLE ODESSA, dans lequel il observait avec une grande acuité psychologique le retour au bercail d'un tueur à gages banni par son père et aux prises avec la mafia. Poursuivant dans la même veine, il offre avec THE YARDS un thriller envoûtant nettement axé sur l'analyse des relations entre les personnages. L'auteur travaille ici à partir de lieux communs du film noir, abordant des thèmes classiques du genre comme la loyauté trahie ou le caractère sacré mais souvent profané des liens filiaux dans le milieu criminel. Même si elle s'avère prévisible, l'intrigue n'en demeure pas moins prenante grâce à un climat de tension psychologique soutenu, qui rend bien la détresse de personnages traqués par des destins tragiques. Comme pour faire écho à l'atmosphère de doute et de suspicion dans laquelle le récit se déploie, la photographie privilégie des clairs-obscurs qui rappellent immanquablement les images de THE GODFATHER. La réussite du film doit également beaucoup à une brochette assez exceptionnelle d'acteurs de différentes générations au talent confirmé ou plus que prometteur.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

24 août 2018, 12:07:06

Par : Michaël Gagnon, Sherbrooke

Scénario riche et dense d’une belle puissance dramatique. Réalisation rigoureuse. Mise en scène de premier ordre. Milieux ouvrier et de la corruption dépeints de manière réaliste. Progression fluide. Tension soutenue. Distribution prestigieuse. Interprétation très solide.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3