Aller au contenu principal
4

La Moitié gauche du frigo

Qué. 2000. Comédie dramatique de Philippe Falardeau avec Paul Ahmarani, Stéphane Demers, Geneviève Néron. En recherche active d'emploi, un jeune ingénieur permet à son colocataire de tourner un documentaire sur sa vie de tous les jours. Récit raconté à la manière d'un pseudo-reportage. Ensemble sympathique mais pas toujours convaincant. Réalisation appropriée. Interprétation d'un naturel désarmant.

Général
4

La Moitié gauche du frigo (La Moitié gauche du frigo)

Général Général

Qué. 2000. Comédie dramatique de Philippe Falardeau avec Paul Ahmarani, Stéphane Demers, Geneviève Néron.

En recherche active d'emploi, un jeune ingénieur permet à son colocataire de tourner un documentaire sur sa vie de tous les jours. Récit raconté à la manière d'un pseudo-reportage. Ensemble sympathique mais pas toujours convaincant. Réalisation appropriée. Interprétation d'un naturel désarmant. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
Film Tonic
Récompenses
En recherche active d'emploi, le jeune ingénieur Christophe accepte de laisser son colocataire Stéphane tourner un documentaire sur sa vie de tous les jours. Sous le regard indiscret de la caméra, le jeune homme multiplie les entrevues infructueuses, sort avec ses amis, flirte avec la caissière de son supermarché et tente en vain d'obtenir des prestations d'assurance chômage. Au fil du temps, Christophe trouve de plus en plus encombrante la petite équipe de cinéma, jusqu'au jour où un incident provoque une dispute entre Stéphane et lui, mettant fin abruptement au tournage.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Philippe Falardeau marche un peu sur les brisées de son copain Robert Morin (QUICONQUE MEURT, MEURT À DOULEUR) en racontant son récit à la manière d'un pseudo-reportage. Mais en réalité, Falardeau semble surtout se réclamer du style de l'Américain Michael Moore (ROGER AND ME), en particulier dans les scènes où il présente un vidéaste inquisiteur qui se sert de sa caméra pour harceler des dirigeants d'entreprise dont il entend dénoncer les politiques. Mais contrairement aux reportages authentiques de Moore, le film de Falardeau est scénarisé et joué par des acteurs, ce qui apparaît à l'évidence dans certaines scènes peu convaincantes comme celle où les héros traquent le directeur d'une multinationale dans les toilettes du siège social de sa firme. La Moitié gauche du frigo n'en demeure pas moins une oeuvre sympathique qui parvient à faire un portrait crédible d'un jeune diplômé sans emploi qui se cherche. Le réalisateur est visiblement rompu à l'esthétique du cinéma vérité, qu'il récupère habilement dans sa mise en scène. Mais ce sont surtout les interprètes qui sortent grands gagnants de l'entreprise, car ils réussissent parfaitement à faire croire en leurs personnages et livrent des performances d'un naturel désarmant.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3