Aller au contenu principal
4

La Belle-Famille (Meet the Parents)

É.-U. 2000. Comédie de Jay Roach avec Robert De Niro, Ben Stiller, Blythe Danner. Un infirmier désirant épouser sa petite amie ne répond guère aux exigences de son futur beau-père, un ancien psychologue de la CIA. Enchaînement de gags réussi. Contraste amusant entre les personnages. Réalisation efficace. Duel d'acteurs désopilant.

Général
4

La Belle-Famille (Meet the Parents)

Général Général

É.-U. 2000. Comédie de Jay Roach avec Robert De Niro, Ben Stiller, Blythe Danner.

Un infirmier désirant épouser sa petite amie ne répond guère aux exigences de son futur beau-père, un ancien psychologue de la CIA. Enchaînement de gags réussi. Contraste amusant entre les personnages. Réalisation efficace. Duel d'acteurs désopilant. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Universal
Pam Byrnes, institutrice dans une école élémentaire de Chicago, tient à présenter son petit ami, l'infirmier Greg Focker, à ses parents qui résident à Long Island. Ils se rendent donc chez eux pour y passer la fin de semaine. Si Dina, la mère de Pam, se montre accueillante et chaleureuse, en revanche Jack, le père de la jeune femme, est des plus intimidants. Ancien psychologue de la CIA, il fait passer un véritable test à Greg, qui se proposait de demander Pam en mariage. Or, l'infirmier ne répond guère aux exigences irréalistes de Jack.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Une des trouvailles de ce scénario réside dans son point de départ. Il est en effet facile de s'identifier à la panique qui s'empare d'un gendre potentiel au moment de faire la grande demande au paternel de sa bien-aimée. D'autant que le beau-père en question semble avoir décidé d'avance qu'aucun candidat ne se montrerait jamais digne de sa fille. Il suffit ensuite d'accentuer le contraste entre les caractères des deux protagonistes, faisant du premier un dictateur implacable et du second, un être timoré et mou, et le tour est joué. Le résultat s'avère des plus réussis. Gags et quiproquos s'enchaînent en grande quantité et avec beaucoup d'efficacité. Même si on ne fait pas toujours dans la dentelle et si la vraisemblance des situations n'est pas la priorité absolue des auteurs, il reste que l'histoire maintient une cohérence psychologique du début à la fin. Robert De Niro et Ben Stiller se livrent un duel d'acteurs désopilant, misant, et c'est heureux, sur la retenue, dans un contexte où tout n'est que débordements.

Texte : Anne-Marie Cloutier

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3